Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles
Jardins de Versailles Ensembles thématiques Termes de Poussin

Termes de Poussin

L’histoire des onze termes de Poussin provenant de Vaux-le-Vicomte a été amplement étudiée11. Coural, 1960 ; Blunt, 1966, p. 148-157 ; Krause, 1994 ; Kerspern, 1996 ; Giometti, 2010, p. 152-155 ; Moulin, 2014, p. 38..

Les modèles en terre de ces termes furent élaborés par le peintre Nicolas Poussin en 1655. Il n’est pas impossible que quatre de ces modèles, en terre cuite, soient passés dans la collection de Pietro Paolo Avila22. Cat. exp. Nicolas Poussin, 1994, p. 57 (E. Fumagalli)..

En 1656, plusieurs artistes – dont Orfeo Boselli, Bernardino Fioretti et Domenico Guidi – furent chargés de sculpter en marbre les termes commandés par Nicolas Fouquet à Poussin. Ils travaillèrent sous la direction de ce dernier. Giovan Pietro Bellori, qui vit les termes à Rome avant leur départ, fait mention de génies des fleurs et des fruits de la terre, représentés par des figures d’hommes et de femmes en termes. Carlo Cartari, biographe du sculpteur Domenico Guidi, indique que ce dernier avait transcrit trois d’entre eux dans le marbre : un Faune (MR 1919), Minerve (MR 1967) et Pan, dit aussi Satyre (MR 1986).

Achevés à la fin de 1656, onze termes de marbre furent envoyés de Rome à Vaux-le-Vicomte en 1657. L’inventaire des sculptures de Vaux-le-Vicomte dressé en 1665 signale treize termes : deux termes estimés à 450 livres, placés derrière les Cascades, et onze termes estimés à 600 livres, ceux de Poussin33. Estimation des sculptures de Vaux par Houzeau et Le Grue, 17 juillet 1665, p. 70.. Dix de ces termes étaient alors attestés dans les jardins, tandis que le onzième était encore dans sa caisse. Malgré la dissymétrie créée par un nombre impair de sculptures, le onzième terme fut installé avec les autres dans les jardins bas, aux angles des Prés des Coulettes, comme le montre une gravure éditée par Nicolas de Poilly (fig. 1).

Jardins de Versailles - Veue et perspective du chasteau de Vaux-le-Vicomte du costé du jardin
fig. 1 - Nicolas de Poilly, Veue et perspective du chasteau de Vaux-le-Vicomte du costé du jardin, vers 1680. Gravure. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 138 © Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

En 1683, les onze termes de Poussin furent vendus au roi par la veuve de Nicolas Fouquet. Ils furent acheminés à Versailles au plus tard en décembre 168344. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 328, paiement du 12 décembre 1683 au fils de Daniel Fossier (garde du magasin des marbres), employé à conduire les figures de marbre.. Consigné en 1684, le paiement fut libellé au nom de son fils Louis-Nicolas Fouquet, pour une valeur de 19 800 livres, soit 1 800 livres par terme55. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 463, paiement du 9 avril 1684 au comte de Vaux..

À Versailles, l’inventaire de 1686 mentionne quatorze termes attribués à Poussin66. Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1686, p. 87-89. : La Libéralité, une Femme, Hercule, Morphée, une Bacchante, Pan, Flore, Bacchus, Cérès, Vertumne, Minerve, un Faune, Hercule et Pomone. Trois de ces termes étaient en fait étrangers à la série provenant de Vaux-le-Vicomte : Bacchante (par Pierre Laviron, MR 1899), Flore (par Lacroix, MR 1933) et Cérès, dite aussi L’Abondance et Isis (MR 1991). À la suite de la liste des termes de Poussin, sans les situer, l’inventaire de 1686 recense encore deux autres termes, sculptés à Rome mais achetés à Paris : il s’agit de deux termes de Jean-Baptiste Théodon, Cérès, dite aussi l’Été (MR 2098) et L’Hiver (MR 1945).

Daté de 1692, le plan des termes des jardins de Versailles (fig. 2) donne la liste de seize termes « faits à Rome » : les onze termes de Poussin provenant de Vaux-le-Vicomte et les cinq surnuméraires déjà énoncés par l’inventaire de 1686.

Jardins de Versailles - Plan du bosquet de la Colonnade avec les noms des auteurs et les sujets des mascarons
fig. 2 - Agence des Bâtiments du roi, Plan des jardins de Versailles, 30 octobre 1692. Dessin. Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales, V.A. LXIII, no 45 © Archives nationales

Publié en 1694, le recueil de Simon Thomassin attribue treize termes à Poussin77. Thomassin, 1694, pl. 179-191. : les onze termes de Vaux-le-Vicomte, ainsi que Flore (pl. 190, MR 1933) et une Bacchante (pl. 188, MR 1899). Le quatorzième terme attribué à Poussin par l’inventaire de 1686 (Cérès, dite aussi L’Abondance et Isis, MR 1991) ne figure pas dans le recueil.

Une fois à Versailles, les termes de Poussin provenant de Vaux-le-Vicomte et les autres ont été décrits sous des appellations diverses – à l’origine de bien des confusions – que résument les tableaux ci-dessous.

Il est possible que les termes surnuméraires – ne provenant pas de Vaux-le-Vicomte, mais attribués à Poussin par les sources – aient été sculptés à partir de modèles prévus pour Vaux-le-Vicomte : les angles des parterres des Prés des Coulettes (fig. 1) pouvaient en effet accueillir jusqu’à seize termes. De fait, à l’exception des deux termes de Théodon, les supports des quatorze termes attribués à Poussin par l’inventaire de 1686 sont d’une configuration similaire : une gaine trapézoïdale adossée à un pilier parallélépipédique.

Tableau des onze termes de Poussin provenant de Vaux-le-Vicomte :

Inventaire de 1686
Thomassin, 1694
Les Jardins de Versailles expliqués [vers 1700]88. Explication du sujet des sculptures des bosquets de Versailles, [1699-1700], fol. 1-12.
La Libéralité (MR 1975)
La Libéralité, pl. 186
Adrastée
Femme (MR 1934)
Flore, pl. 184
Hébé
Hercule (MR 2034)
Hercule, pl. 179
Hercule
Morphée (MR 2000)
Morphée, pl. 183
Anchimole
Pan (MR 1986)
Pan, pl. 187
Satyre
Bacchus (MR 1984)
Bacchus, pl. 191
Podalyre
Vertumne (MR 1976)
Un Moissonneur, pl. 185
Aruncus
Minerve (MR 1967)
Minerve, pl. 180
Pallas
Faune (MR 1919)
Faune, pl. 189
Faune
Hercule (MR 1940)
Vertumne, pl. 181
Hercule
Pomone (MR 1974)
Pomone, pl. 182
Pomone

Tableau des trois autres termes attribués à Poussin mais ne provenant pas de Vaux-le-Vicomte :

Inventaire de 1686
Thomassin, 1694
Les Jardins de Versailles expliqués [vers 1700]88. Explication du sujet des sculptures des bosquets de Versailles, [1699-1700], fol. 1-12.
Bacchante (MR 1899)
Bacchante, pl. 188
Ménade
Flore (MR 1933)
Flore, pl. 190
Flore
Cérès (MR 1991)
Non reproduit
L’Abondance

Tableau des deux termes sculptés à Rome par Théodon :

Inventaire de 1686
Thomassin, 1694
Les Jardins de Versailles expliqués [vers 1700]88. Explication du sujet des sculptures des bosquets de Versailles, [1699-1700], fol. 1-12.
Cérès (MR 2098)
Cérès, pl. 193
Cérès
L’Hiver (MR 1945)
L’Hiver, pl. 192
L’Hiver

Les quatorze termes attribués à Poussin par l’inventaire de 1686 étaient à cette date-là disposés sur le pourtour du parterre de Latone.
Un paiement de janvier 1684 est relatif à « quatorze petits piédestaux pour mettre les thermes autour de Latonne99. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 425, paiement du 23 janvier 1684 à l’appareilleur Lespérance et ses associés. ».
Ils sont énumérés en commençant du côté du parterre du Nord et l’avant-dernier d’entre eux, celui d’Hercule, dit aussi Vertumne (MR 1940), est placé « près le Marais, l’Estoille et les Trois-Fontaines ».
Il est impossible de savoir comment ces termes furent disposés sur le parterre de Latone.

En 1692, le plan des termes des jardins de Versailles (fig. 2) situe tous les termes (les onze de Vaux-le-Vicomte et les cinq surnuméraires) dans les bosquets de la Girandole et du Dauphin.

1. Coural, 1960 ; Blunt, 1966, p. 148-157 ; Krause, 1994 ; Kerspern, 1996 ; Giometti, 2010, p. 152-155 ; Moulin, 2014, p. 38.
2. Cat. exp. Nicolas Poussin, 1994, p. 57 (E. Fumagalli).
3. Estimation des sculptures de Vaux par Houzeau et Le Grue, 17 juillet 1665, p. 70.
4. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 328, paiement du 12 décembre 1683 au fils de Daniel Fossier (garde du magasin des marbres), employé à conduire les figures de marbre.
5. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 463, paiement du 9 avril 1684 au comte de Vaux.
6. Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1686, p. 87-89.
7. Thomassin, 1694, pl. 179-191.
8. Explication du sujet des sculptures des bosquets de Versailles, [1699-1700], fol. 1-12.
9. Comptes des Bâtiments du Roi, 1664-1715, t. II, col. 425, paiement du 23 janvier 1684 à l’appareilleur Lespérance et ses associés.