Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Apollon sur son char
Jean-Baptiste Tuby (1629-1700)

Illustrations de comparaison
Louis de Chastillon, Fontaine d’Apollon, à la teste du Grand Canal de Versailles, 1683. Gravure. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 155, pl. 19
France-xviie siècle, Le bassin d’Apollon, vers 1685. Dessin. Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques, Fonds des dessins et miniatures, Réserve des grands albums, Album Pérelle, Silvestre, fol. 21 (Inv. 34241 recto)
Louis-Alphonse Davanne, Apollon sur son char, vers 1855. Photographie. Versailles, bibliothèque municipale, Couderc I 195, fol. 47
Louis-Alphonse Davanne, Apollon sur son char, vers 1855. Photographie. Versailles, bibliothèque municipale, Couderc I 195, fol. 48
Descriptif

Inventaire de 1706-1708 : « Une figure représentant Apollon dans son char, avec un enfant à ses pieds, tiré par quatre chevaux qu’Apollon conduit. Quatre tritons autour qui soufflent dans des conques et quatre dauphins dans les intervalles. ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables à Jean-Baptiste Tuby de mai 1668 à septembre 1672.
Paiements les 28 août et 1er novembre 1670 à Jacques Bailly, peintre, pour « avoir bronzé » le groupe d’Apollon sur son char.
Paiement à Jacques Bailly le 24 août 1671 pour bronzure des quatre tritons et monstres marins.
Paiement au même, le 18 octobre 1671, « pour avoir bronzé les baleines de la fontaine d’Apollon ».
Parfait paiement à Tuby (pouvant être rattaché à cette œuvre) en avril 1673.
Œuvre payée 24542 livres au sculpteur, soit une somme supérieure à celle indiquée par le parfait paiement (24000 livres).
Paiement le 21 mai 1737 à Rousseau, à hauteur de 1000 livres, « à compte des ouvrages de restaurations de sculpture en plomb qu’il fait aux figures et animaux du bassin d’Apollon ».
Paiements les 12 août et 4 décembre 1737 à Jean-Baptiste Lemoyne « à compte des modèles et ouvrages de sculpture qu’il fait pour la pièce d’Apollon ».
Parfait paiement au même le 5 février 1738, à hauteur de 3000 livres, pour « les ouvrages de sculptures qu’il a faites pour le rétablissement de la pièce d’Apollon […] pendant [1737] ».
Paiements du 3 septembre au 6 décembre 1738 (parfait paiement) à Jules-Antoine Rousseau, sculpteur, à hauteur de 4182 livres pour « les ouvrages et restaurations de sculpture qu’il a faites aux figures et animaux en plomb du bassin d’Apollon […] pendant [1738] ».
Paiement de 1554 livres le 17 décembre 1738, à Rousseau, pour les « journées de sculpteurs et mouleurs et [les] dépenses qu’il a faites pour finir les figures et animaux du bassin d’Apollon […] [en 1738] ».
Autre paiement de 1054 livres le 28 janvier 1739 au même, pouvant se rapporter en partie à la restauration des figures du bassin d’Apollon.

Exécuté d’après un dessin de Charles Le Brun.
Figures installées entre mai 1670 et janvier 1671 au centre du bassin d’Apollon, selon les libellés des paiements au voiturier René Noisette, rétribué les 5 mai et 14 août 1670 pour « avoir voituré la figure et les chevaux d’Apollon » des Gobelins à Versailles, et au voiturier Pierre Millard, remboursé le 4 janvier 1671 des « frais faits pour poser l’Appollon, son enfant et les quatre chevaux dans l’estang du parterre de Versailles ».

Groupe d’Apollon bronzé en 1670 par Jacques Bailly.
Tritons et baleines bronzés en 1671 par le même.
Groupe, tritons et baleines mentionnés « de métal doré » par la lettre de la gravure de Jacques Rigaud.
Restauré en 1737 par Jean-Baptiste Lemoyne, qui remplaça le deuxième cheval à senestre.
Vieux plomb délivré à partir de décembre 1737 à Jules-Antoine Rousseau pour la « fonte d’un triton et autre [sic] ouvrages concernant les restaurations des figures Apollon [sic] ».
Intervention menée en 1738 par Jules-Antoine Rousseau.
Groupe signalé en 1757 considérablement affaissé du fait de la faiblesse des armatures.
Diverses réparations mentionnées en 1822 à faire aux figures et aux rênes tenues par Apollon.
Restauré entre avril 1831 et juin 1832 par Jean-Baptiste Beaumont : draperie flottante couvrant le dos d’Apollon, queue du cheval « portant la tête à gauche », main gauche du triton côté est, queue du triton côté ouest, nageoires terminant la queue du triton côté nord et nageoires terminant les queues des dauphins côtés nord et sud refaites.
Restauré sous la direction de l’architecte Marcel Lambert de 1906 à 1908 par le sculpteur Albert Guilloux et sous la direction de l’architecte Patrice Bonnet de 1923 à 1933 par Georges Gardet, sculpteur, et Eugène Rudier, fondeur.
Triton derrière le char mentionné en juillet 1906 comme étant la partie la plus endommagée du groupe, à restaurer en premier; restauration en cours en mars 1907.
Groupe signalé dans un « état alarmant » par la Commission des Monuments historiques en mai 1923 ; cheval à droite du quadrige très endommagé, sa tête et son encolure étant sensiblement déformées. Ce cheval restauré en 1923-1924 par Georges Gardet et Eugène Rudier.
Trois chevaux restaurés en 1925 par les mêmes : épaule, partie du flanc et de la jambe du cheval à l’extérieur du quadrige à gauche, sabots, paturons et partie des crinières des deux chevaux du centre du quadrige refaits.
Tritons et dauphins restaurés en 1928 par Eugène Rudier.
Deux chevaux et deux tritons, avec changement des armatures, et rênes des quatre chevaux, avec fourniture de 9 mètres linéaires pour remplacement, restaurés entre 1954 et 1956 par l’entreprise Fonderie et restauration d’art SARL ; les deux autres chevaux et les deux autres tritons restaurés en 1956-1957 par la même entreprise.
Deux têtes de chevaux découpées et remises en forme en atelier entre 1980 et 1982 par l’atelier Saint-Jacques.

Sources

Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, I, 253, 333, 419, 421, 428, 430, 509, 513, 527, 616.
Lettres, instructions et mémoires de Colbert, 1658-1683, t. V, p. 324-326, no 82 (Lettre de Colbert à Louis XIV du 4 mai 1672), à la p. 324.
Description par Denis, vers 1675, fol. 14vo-15ro.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1686, p. 98, no 167.
Relation de Tessin, 1687, p. 156 (réputé en bronze ; attr. à Girardon).
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1er janvier 1694, no 290.
Description des jardins de Versailles par Jourdain, janvier 1695, fol. 10vo-11.
Description des sculptures des jardins de Versailles, septembre 1697, fol. 98vo et 100ro.
Description des sculptures des jardins de Versailles, [juin 1698-avril 1699], p. 68-69.
Description des sculptures des jardins de Versailles, [1699-1702], fol. 36.
Vie de Le Brun, vers 1699, p. 420.
Inventaire des sculptures, [1706-1708], p. 250 (sans attribution).
Comptes des Bâtiments du roi, 1737, fol. 25vo, 26vo, 27vo et 46ro.
Registre du magasin des plombs, 1737-1742.
Registre des extraits du département de Versailles, 1737-1745, fol. 22vo (sculptures et fournitures faites par le Sr Rousseau, 26 mai 1738).
Comptes des Bâtiments du roi, 1738, fol. 33vo-34ro.
Description par Durameau, 1787, p. 124.
Garreau, 1816, p. 177 et 197.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, [1819].
Compte rendu sur l’état des bassins par le chevalier de Fleury et Lorta, 18 novembre 1822.
Mandat de paiement à Beaumont, 5 janvier 1831.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 5 mars 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 5 avril 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 4 mai 1831.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 4 juin 1831.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 4 juillet 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 2 août 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 6 septembre 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 12 octobre 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 10 novembre 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 12 décembre 1831-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 12 janvier 1832-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 11 février 1832-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 12 mars 1832-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 14 avril 1832-1.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 15 mai 1832.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 18 juin 1832.
Mémoire de sculpture par Beaumont, 19 juillet 1832.
Mémoire de sculpture par Guilloux, 3 février 1908.
Devis approximatif par Rudier, 24 janvier 1923.
Procès-verbaux de la Commission des Monuments historiques, 1922-1924, Séance du 14 mai 1923.
Dossier relatif à la restauration d’Apollon sur son char par Rudier, 1925.
Dossier relatif à la restauration d’Apollon sur son char par Rudier, 1927.
Soumissions de Berson et Rudier, 8 avril 1929.
Manuscrit de Brière, [1932-1938], fol. 17.
Mémoire de plomberie d’art par Rudier, 10 mars 1933.
Devis de plomberie d’art par l’entreprise Fonderie et restauration d’art, 15 juin 1954 et 16 février 1955.
Mémoire de plomberie d’art par l’entreprise Fonderie et restauration d’art, 6 mars 1957.
Mémoire de plomberie d’art par l’entreprise Fonderie et restauration d’art, 3 juillet 1957.
Devis de restauration des plombs des bassins d’Apollon et de Neptune, 1980-1982.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, [1686], « Plan du bassin d’Apollon et teste du Canal », no 167.
Raymond, d’après Girard, 1714, no 106.
Delagrive, 1753, Bassin d’Apollon, no 1.
Contant de La Motte, 1783, Bassin d’Apollon, no 26.
Maral, 2019, no 124.

Bibliographie

La Fontaine, 1669, p. 198-199.
Félibien, 1674, p. 76.
Combes, 1681, p. [VIII] et 102.
Mercure galant, novembre 1686, p. 105.
Piganiol de La Force, 1701, p. 207-208.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 92-93.
Perrault, 1759, p. 157.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 67-68.
Dandré-Bardon, 1779, p. 46, note 18.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 112.
Dezallier d’Argenville, 1787, t. II, p. 82.
Almanach de Versailles, 1789, p. 51-52.
Almanach de Versailles, 1797, p. 15.
Almanach de Versailles, 1800, p. 36.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 118.
Duchesne, 1804, p. 71.
Duchesne, 1806, p. 73.
Duchesne, 1810, p. 118.
Duchesne, 1815, p. 116.
Duchesne, 1821, p. 88-90.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 159.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 206-207.
Guide du voyageur, 1837, p. 148.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 512.
Nolhac, 1901, p. 73-74.
Nolhac, 1906, p. 134, 135 et 136.
Renaissance de l’Art français, 1923, p. 2-3 et 14-17.
Furcy-Raynaud, 1927, p. 180-181 (restauration par Lemoyne).
Réau, 1927, p. 52, 121 et 139, no 5.
Francastel, 1930, p. 35-40, 57 et pl. VII-VIII.
Cat. exp. L’Art de Versailles, 1932, p. 56, cat. 193 et pl. III.
Souchal, 1977-1993, t. III, 1987, p. 332, no 13.
Cat. exp. Jardins de Versailles et de Trianon, 1992, p. 84.
Hedin, 1997, p. 220 (fig. 28).
Cat. exp. Versailles et l’Antique, 2012, p. 250 et 255, fig. 62 (A. Maral).
Maral, 2013, p. 83 (repr.) et 98-102 (repr.).
Hedin, 2016, p. 312 et 318-319.
Maral, 2019, p. 66-71.
Cat. exp. Les Animaux du Roi, 2021, p. 183 (texte d’A. Maral).

Index

Index iconographique :
Amour ; Apollon ; Baleine ; Cheval ; Triton

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bassin d’Apollon et Grand Canal

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Apollon sur son char, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=272

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici