Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Bacchus
Statue antique

Illustrations de comparaison
Agence des Bâtiments du roi, Bacchus, 1695. Dessin. Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Ms. 648, fol. 1
Xavier Sandmann, d’après Charpentier, Bacchus. Gravure publiée dans Jean Vaysse de Villiers, Recueil complet des monumens et perspectives de Versailles, 1830, pl. 83 (détail). Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 115.2.b
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc veiné, en pied, représentant un Baccus nud, coëffé de grapes de raisins, avec un petit bandeau; le bras droit à demi levé dont il tient une tasse, dans laquelle il regarde. Il eslève le bras gauche au-dessus de sa teste, tenant une grappe de raisin. Sa cuisse et sa jambe gauche sont apuyées contre un tronc d’arbre entouré de cept de vignes. Cette figure a de hauteur six pieds quatre pouces. La teste est raportée avec le bras droit depuis l’espaulle jusqu’aux doigts, qui le sont aussi, et, le bras gauche, dans le millieu de l’espaulle. Il est cassé par le millieu de l’estomac ».

Inventaire de 1722 : « Une figure antique d’un Bacchus nud, en pied, couronné de raisin, tenant une grappe de la main gauche, qu’il a élevée, et, de la droite, une tasse. Sur le tronc d’arbre qui le soutient circule un sep de vigne d’où pendent des grappes de raisin. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds 3 pouces ».

Historique

Installé sur ordre de Louis XIV du 3 septembre 1695 dans les jardins de Marly, au « Vertugadin du bosquet à droit », d’après une note portée sur un dessin conservé à l’École nationale supérieure des Beaux-arts.
Peut-être le Bacchus antique mentionné en 1698 dans le bosquet du côté de Louveciennes, comme provenant de Vincennes en juillet 1695.
Attesté en 1701 dans une « espèce de demie lune qui est fort élevée » par Piganiol de La Force, emplacement identifiable au Haut Dais de Bacchus sur une planche des vues de Marly.
Disposé en 1702 à l’amphithéâtre de Mercure, suite à l’ordre de Louis XIV du 9 mai 1702 de supprimer le Haut Dais de Bacchus.
Inventorié en décembre 1793, au même emplacement, en vue de son transfert à Paris.
Peut-être le Bacchus mesurant 6 pieds inventorié à la fin du xviiie siècle parmi les sculptures déposées au palais du Conseil des Cinq-Cents ou, plus vraisemblablement, transporté à Versailles sous la période révolutionnaire.
Disposé entre 1800 et 1802 sur la demi-lune du bassin d’Apollon, à l’extrémité méridionale.
Déposé en décembre 1852 pour restauration et remis en place en juillet 1853.

Mentionné cassé au milieu du corps par l’inventaire de 1707 ; tête et bras mentionnés rapportés par l’inventaire de 1707.
Nez signalé en 1788 à remettre en place, une masse de cheveux à regoujonner par-derrière, grappes de raisin et feuilles couronnant la tête à rétablir, morceaux à rapporter au pourtour du col par-derrière, sous le pectoral gauche, au bras droit et à une jambe, sexe et un orteil du pied droit à rapporter et quatre orteils du pied droit à réparer, deux trous à remplir au talon droit ; joint au milieu du corps mentionné « très fracassé ».
Fortement restauré, avec de nombreux morceaux de marbre rapportés passim, dont un au mollet gauche encore présent et une feuille de vigne sur le sexe, au deuxième trimestre 1817 par Jean-François Lorta.
Moitié supérieure entièrement refaite en 1853 par Jean Bernard Duseigneur, rétribué 3 000 francs.
Tête d’origine, probablement remontée entre 1851 et 1855 sur une autre statue (inv. 1857.7849), aujourd’hui conservée en réserve à Versailles (MV 7437)

Plans

Delagrive, 1753-1, Bosquet de Louveciene, Théâtre, no 24 (Bacchus [restauré par] Girardon).
Picquet, 1821, Bassin d’Apollon, côté du midi, no 6 (réputé moderne).
Maral, 2019, no 125.

Sources figurées

Agence des Bâtiments du roi, 1695, fol. 1 (no 29 / Cette figure est passable et peut servir / Du 3e sep[tem]bre 1695, le roy a ordonné qu’elle seroit posée au Vertugadin du bosquet à droit à la place de la figure venue de Versaille […]).
Agence des Bâtiments du roi, vers 1695-1713-1, pl. 11 « Haut Dais de Bacus / Partie de la Pièce des Muses ».
Agence des Bâtiments du roi, 1714, pl. 24 « Plan et profil de l’Amphitéâtre de Mercure ».
Vaysse de Villiers, 1830, pl. 83.
Rocher-Gilotte, [1988-1991], p. 159.

Bibliographie

Piganiol de La Force, 1701, p. 387 (Bacchus antique restauré par Girardon).
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 145 (Bacchus antique).
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 284 (Bacchus restauré par Girardon).
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 174 (Bacchus antique).
Thiéry, 1788, t. II, p. 457 (Bacchus antique).
Almanach de Versailles, 1789, p. 78.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 119 (Bacchus antique. Indiqué au nord de la demi-lune).
Duchesne, 1804, p. 71-72.
Duchesne, 1806, p. 73-74.
Duchesne, 1810, p. 118.
Duchesne, 1821, p. 89.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 161.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 210.
Guide du voyageur, 1837, p. 151.
Soulié, 1854-1855, t. II, 1855, p. 781.
Pinatel, 1963, p. 13, 23, 55-57, 69, 89, 91, 153-155 (cat. 8), 205-206, 218-219 et pl. X.
Pinatel, 1979, p. 105 et 124-125.
Rosasco, 1980, p. 540-541.
Benech, Castelluccio, Mabille, 1998, pl. 51 et p. 228.
Bentz, Harpsoe, 2009, p. 28.
Bresc-Bautier, 2019, p. 18, 25, 27, 58, 66, 98, 108 et p. 396-399, cat. 113.

Index

Index iconographique :
Bacchus

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Demi-lune du bassin d’Apollon

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Bacchus, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=60

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici