Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Orphée
Pierre de Francheville (1548-1615)

Illustration de comparaison
Simon Thomassin, Orphée. Gravure publiée dans Simon Thomassin, Recueil des statues, groupes, fontaines, termes, vases et autres magnifiques ornemens du château et parc de Versailles, 1694, pl. 123. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 159
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc, représentant Orphée, nud, jouant du violon, ayant entre ses jambes un chien à trois testes. Cette figure est de sept pieds cinq pouces. Le manche du violon et les doigts de la main gauche sont cassez ».

Inventaire de 1722 : « Une figure en pied, nue, représentant Orphée. Le chien Cerbère, qu’il a entre les jambes, le soutient ; la tête est levée. Il tient de la main gauche un violon qui luy pose sur l’estomac et, de la droite, l’archet, en action d’en jouer. Un morceau de draperie, qu’il a sur l’estomac, luy passe sur l’épaule gauche. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, elle a 7 pieds 3 pouces ».

Historique

Commandé par Jérôme de Gondi.
Exécuté à Florence.
Disposé sur une fontaine du jardin de l’hôtel de Gondi.
Vraisemblablement resté en place après la cession en 1610 de l’hôtel à Henri II de Bourbon-Condé.
Probablement transféré après 1644 au château d’Augerville-la-Rivière.
Transporté à Versailles au plus tard en janvier 1685, date à laquelle Daniel Fossier, garde du magasin des marbres, fut remboursé pour « avoir fait voiturer d’Augerville-la-Rivière à Versailles une figure de marbre représentant Orphée ».
Inventorié en 1686 entre le bassin d’Apollon et le Grand Canal, où il est situé précisément côté nord, sur le premier piédestal à partir du bassin d’Apollon, par le plan correspondant à l’inventaire de 1686.
Attesté à partir de 1707 sur l’allée nord d’Apollon au Grand Canal, suite à la transformation de la place à la tête du Grand Canal.
Envoyé en mars 1851 au musée du Louvre, à la demande de Léon de Laborde, conservateur.

Manche du violon et doigts de la main gauche signalés cassés par l’inventaire de 1707.
Feuille de vigne en plâtre ajoutée en 1723.
Doigts de la main gauche mentionnés à refaire par Nicolas-François Dupré en 1785-1786.
Doigts de la main gauche et un doigt de la main droite refaits au troisième trimestre 1819 par Jean-François Lorta ; un morceau de marbre rapporté à l’extrémité du manche du violon.
Signalé « en mauvais état, à réparer » par l’inventaire des Musées royaux.
Feuilles de laurier pour cacher le sexe exécutées en marbre en 1831 par Jean-Baptiste Beaumont.
Nombreuses restaurations à la poitrine, aux mains et aux genoux remarquées en 1864 ; les deux bras ainsi que le pouce et l’index de la main gauche refaits entre 1850 et 1864.

Commentaire

Probablement transféré après 1644 au château d’Augerville-la-Rivière, devenu propriété de Jean Perrault-de-Montevrault, secrétaire et intendant du prince de Condé, bien qu’aucun acte notarié dans les liasses dépouillées (Orléans, Archives départementales du Loiret, Série 3 E Notaires, 3 E 9315-9322) ne fasse mention de l’œuvre à Augerville.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, [1686], « Plan du bassin d’Apollon et teste du Canal », no 70.
Lepautre, 1711, fol. 26vo-27 « Plan du bassin d’Apollon et de la teste du Canal », no 3.
Raymond, d’après Girard, 1714, no 108.
Delagrive, 1753, Bassin d’Apollon, no 9.
Contant de La Motte, 1783, Bassin d’Apollon, no 18.
Picquet, 1821, Bassin d’Apollon, côté du nord, no 8.
Laurent, 1829, Pourtour [du bassin d’Apollon], côté du nord, h (réputé antique).

Sources figurées

Thomassin, 1694, pl. 123.
Martin, 1713.
Clarac, 1826-1853, t. III, 1832-1834, pl. 368 D, no 2606 A.

Bibliographie

Piganiol de La Force, 1701, p. 209-210.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 93.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 68-69.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 112.
Dezallier d’Argenville, 1787, t. II, p. 263.
Almanach de Versailles, 1789, p. 52.
Almanach de Versailles, 1797, p. 16.
Almanach de Versailles, 1800, p. 37.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 119.
Duchesne, 1804, p. 72.
Duchesne, 1806, p. 74.
Duchesne, 1810, p. 119.
Duchesne, 1815, p. 117.
Duchesne, 1821, p. 90.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 160.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 209.
Guide du voyageur, 1837, p. 149-150.
Clarac, 1841-1853, t. V, 1851, p. 314, no 2606 A.
Francqueville, 1968, p. 29, 66-67, 162-163 (annexes 53 et 54), 191 (cat. 33) et pl. XVII, fig. 27.
Louvre, 1998, t. I, p. 381.
Les antiques du Louvre, 2004, p. 85 (G. Bresc-Bautier).
Maral, 2013, p. 281 et 318.

Index

Index iconographique :
Cerbère ; Orphée

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Allées d’Apollon au Grand Canal

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Orphée, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=715

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici