Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Quatre nymphes, dites aussi Quatre pucelles
François Barrois (1656-1726), Philippe Bertrand (1664?-1724), Jean Hardy (1653-1737) et Jean Thierry (1669-1739)

Illustration de comparaison
France-xxe siècle, Quatre nymphes, dites aussi Quatre pucelles, première moitié du xxe siècle. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), M5020_NV_6069
Descriptif

Inventaire de 1706-1708 : « Quatre figures de femmes, coëffées avec des roseaux, corail et fleurs, en tenant aussi dans leurs mains, assises sur un rocher orné de fleurs et coquilles. Au milieu, une corbeille remplie de coquillages. Figures de 4 pieds 9 pouces ».

Mémoire de Jacques Bailly de 1743 : « Dans le bassin dit les Pucelles, il y a quatres [sic] nimphes. Pour les avoir bronzé avec la plus belle bronze et le verny à l’esprit de vin, pour ce 55lt ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables les 23 mai et 12 septembre 1706 aux sculpteurs François Barrois et Philippe Bertrand « à compte du groupe de nymphes et rochers qu’ils font pour le bassin des Perlées au jardin de Marly ». Autres paiements, aux mêmes dates, à Jean Hardy et Jean Thierry pour un ouvrage identique.
Parfait paiement à Barrois et Bertrand le 10 mars 1711, à hauteur de 2000 livres, pour « les ouvrages de sculpture en plomb et étain qu’ils ont faits à un groupe de deux nymphes d’un des bassins des Perlées dudit jardin de Marly pendant l’année 1706 ».
Parfait paiement, commun à plusieurs œuvres, à Hardy et Thierry en 1716.
Paiements à Louis Pajot les 17 septembre et 6 décembre 1738 (parfait paiement de 590 livres) pour « les restaurations en plomb qu’il a faites aux quatre pucelles du bassin des Marronniers du jardin de Trianon dans la présente année ».

Figures prévues pour les fontaines des Perlées dans les jardins de Marly, où elles ont probablement été installées dans les derniers mois de 1706.
Transférées probablement à la fin de l’année 1706 à Trianon, « les quatre petites figures ôtées des Perlées de Marly » étant mentionnées cette année-là « posées dans le bassin du jardin des maronniers ».
Exécution de la terrasse, prévue en 1706, probablement réalisée à la fin de l’année ou l’année suivante.
Groupe décrit dans sa configuration actuelle par l’inventaire de 1706-1708.

Dorure, prévue en 1706, attestée en 1713 par le tableau de Châtelain.
Groupe restauré en 1738 par le sculpteur Louis Pajot.
Bronzé en 1743 par Jacques Bailly.
Peinture du groupe, « à l’huile en bronze avec frottis », prévue en 1812.
Un bras et parties de la terrasse ajustés et plusieurs plantes exécutées « dans le joint des crevasses » en 1812-1813 par Amable Boichard assisté du plombier François-Élisabeth Fontaine Couture.
Quatre pieds, une jambe et différents ornements refaits en 1900 par Alphonse Guilloux.

Commentaire

Parfois considéré par erreur comme une commande pour le bassin du bosquet des Muses à Marly. Disparu à la Révolution, le groupe qui ornait le bosquet des Muses était en fait « une variation » sur un même thème, l’échelle des bassins des Perlées et des Muses étant différente. Le Grand état de la dépense ordinaire de 1706 confirme l’hypothèse de Vincent Maroteaux.
Attribué à Hardy par la majorité des guides du xixe siècle.

Plans

Contant de La Motte, 1783, Trianon, no 29 (non désigné).
Picquet, 1821, Amphithéâtre, no 2 (attr. à Hardy).
Maral, 2019, Trianon, no 42.

Bibliographie

Duchesne, 1804, p. 91.
Duchesne, 1806, p. 94.
Duchesne, 1810, p. 164.
Duchesne, 1815, p. 163.
Duchesne, 1821, p. 132.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 187.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 248.
Guide du voyageur, 1837, p. 175 (sans attribution).
Soulié, 1852, p. 36.
Monavon, 1885, p. 27ter.
Guide illustré, 1887, p. 89.
Gébelin, 1937, p. 118-119, 122.
Souchal, 1977-1993, t. II, 1981, p. 116-117, no 55 (Hardy) ; t. III, 1987, p. 305-306, no 6 (Thierry).
Rosasco, 1980, p. 527-528.
Benech, Castelluccio, Mabille, 1998, pl. 82 et p. 231.
Maroteaux, 2009, p. 143.
Maral, Pasquier, 2017, p. 190 (fig. 27) et 191-192.
Bresc-Bautier, 2019, p. 63, 70 et p. 128-130, cat. 8-11.

Index

Index iconographique :
Nymphe ; Corail

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Jardin des Marronniers

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Quatre nymphes, dites aussi Quatre pucelles, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=347

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici