Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Vase de la Paix
Jean-Baptiste Tuby (1629-1700)

Descriptif

Inventaire de 1707 : « Un vaze de marbre blanc en quatre morceaux, de six pieds huit pouces de haut, orné de gaudrons sur la moulure d’en haut et d’un bas-relief autour du corps du vaze, dans lequel est représenté la Paix de Nimègue. Le roy y est représenté sur une des faces, habillé à la Romaine, couvert d’un manteau fleurdelisé, assis sous un rideau soutenu par des palmiers; à sa gauche, une victoire qui attache des écussons à un des palmiers; à droite, la vertu héroïque, debout, tenant sa massue, la Paix auprès qui donne la branche d’olivier à la Holande qui invite l’Espagne à la venir recevoir et l’Allemagne qui la suit tenant une picque d’une main et, de l’autre, apuyée sur son bouclier, à costé de l’Histoire, tenant un caducée et une tablette, sur laquelle sont escrits ces mots : Pace in leges suas confecta Neomagi 1679. Les anses, aux deux cotez du vaze, sont en forme de consolles qui portent des masques coëffez de lierre et de corne de bouc. Le bas du vaze est orné de feuilles de refend et le pied d’ouche de canneaux tournans. Fait par Baptiste Tuby en 1684 ».

Inventaire de 1722 : « Un grand vase de marbre blanc, de 7 pieds de haut sur 5 de diamettre, sur le corps duquel est un bas-relief composé de neuf figures représentant la Paix. Ce vase est orné de deux grandes consoles qui luy servent d’anses avec deux grands masques de satyres dessus. Sa panse est ornée de feuilles de refend et, ses moulures, de divers ornemens […]. Par M. Coisevox ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables à Jean-Baptiste Tuby pour « un grand vase de marbre de 7 pieds 1/2 de haut » le 4 juillet 1683 puis, pour « un grand vase de marbre pour le petit parc » ou « un grand vase de marbre représentant la paix de Nimègue », de juin 1685 à mars 1686.
Autre paiement à Tuby le 7 mars 1688 précisant que l’œuvre est achevée et posée à Versailles.

En cours d’exécution en novembre 1686 selon une lettre de Louvois à Henri de La Chapelle-Bessé.
Disposé entre 1686 et 1688 sur la terrasse du parterre d’Eau, à l’angle sud-ouest.
Modifié en 1793, sur ordre des représentants du peuple à Versailles, Delacroix et Musset, par le sculpteur Claude Dejoux qui « ôt[a] les emblèmes de la féodalité ».
Mis à l’abri en 2013.
Aujourd’hui présenté à Versailles, dans la nef de la Petite écurie.

Quatre doigts et deux mains mentionnés en 1788 à réparer, trois morceaux au-dessus des consoles et un morceau sur le vase à rapporter.
Fleurs de lys, vraisemblablement restituées pendant la Restauration, « enlevées au ciseau avec beaucoup de précaution pour ne pas endommager la convexité de l’écusson sur lequel elles avaient été formées » et le fond de chaque écusson poli et ragréé en 1831 par Jean-Baptiste Beaumont.
Une corne mentionnée en octobre 1850 à restaurer.
Cornes des têtes de satyres signalées brisées par Henri Vuagneux en 1886.
Restauré en 1923 par Alexandre Clerget.
Nez et pouce de la main droite de Louis XIV, manquants sur la photographie d’Édouard Baldus publiée en 1877, refaits en 1964 par Jacques Touzet.

Commentaire

Œuvre appartenant à une commande de six vases répartie entre Antoine Coysevox (un vase), Anselme Flamen (un vase), François Girardon (deux vases), Thomas Regnaudin (deux vases) et Jean-Baptiste Tuby (un vase) ; seul ce vase et celui de Coysevox, le Vase de la Guerre (MR 2799), ont été réalisés.

Sources

Comptes des Bâtiments du roi, 1683, fol. 183vo (paiement du 4 juillet 1683).
Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, II, 336, 623, 989 ; III, 92.
Correspondance de Louvois, novembre 1686, fol. 456 (Lettre à Henri de La Chapelle-Bessé du 26 novembre 1686).
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1686, p. 94, no 187 (Pas encore livré).
Estimation du 15 août 1692, p. 247 (estimé 4500 livres).
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1er janvier 1694, no 2.
Description des jardins de Versailles par Jourdain, janvier 1695, fol. 31vo.
État des sommes dues à Tuby au 21 avril 1697.
Description des sculptures des jardins de Versailles, septembre 1697, fol. 6ro et 11vo-12vo.
Description des sculptures des jardins de Versailles, [juin 1698-avril 1699], p. 118-119 (attr. à Coysevox).
Description des sculptures des jardins de Versailles, [1699-1702], fol. 75.
Inventaire des sculptures, 1707, p. 733-735.
Inventaire des sculptures, 1722, p. 46-47 (attr. à Coysevox).
Description par Durameau, 1787, p. 103.
État des restaurations à faire aux sculptures de Versailles et de Trianon par Dejoux en 1788.
État des ouvrages de sculpture faits par Dejoux, 1793.
Garreau, 1816, p. 4.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, [1819].
Mémoire de sculpture par Beaumont, 6 septembre 1831.
Estimation des travaux de restauration des sculptures de Versailles et Trianon, 9 octobre 1850.
Manuscrit de Brière, [1932-1938], fol. 5.
Devis de restauration de sculptures en marbre, engagement du 18 mai 1964.

Sources figurées

Allegrain, [1686-1692].
Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle, Hdz 2295 (repr. Berckenhagen, 1970, p. 277).
Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle-1, THC 2126.
Monicart, 1720, t. II, p. 385, fig. 30 (Victoire remportée sur les Turcs en Hongrie ; attr. à Coysevox).
Vaysse de Villiers, 1830, pl. 18.
Baldus, 1877, pl. 13 et 40.
Brière, 1911, p. 25, pl. XLIX.

Bibliographie

Mercure galant, novembre 1686, p. 215.
Piganiol de La Force, 1701, p. 158.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 86.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 7.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 106.
Dezallier d’Argenville, 1787, t. II, p. 82-83.
Almanach de Versailles, 1789, p. 43 et 46.
Almanach de Versailles, 1797, p. 11.
Almanach de Versailles, 1800, p. 27 et 30.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 105.
Duchesne, 1804, p. 67.
Duchesne, 1806, p. 69.
Duchesne, 1810, p. 106.
Duchesne, 1815, p.103.
Duchesne, 1821, p. 78-79.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 130-131.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 169-170.
Guide du voyageur, 1837, p. 126.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 499-500.
Vuagneux, 1893, p. 13 (article « Les dégradations du parc de Versailles » paru dans Le Figaro du 18 août 1886).
Nolhac, 1906, p. 22 et 24.
Nolhac, 1911, p. 266.
Francastel, 1930, p. 242-244.
Souchal, 1977-1993, t. III, 1987, p. 357-358, no 64.
Maral, 2013, p. 166, 214 (repr.), 216 et 323.
Maral, 2015, p. 140-141.
Pénet, 2016, p. 206 et 207-209, fig. 14.
Maral, 2020, p. 104-106 (fig. 95) et 108.

Index

Index iconographique :
Amour ; Cygne ; Hercule ; Hercule ; La Hollande ; La Paix ; L’Abondance ; L’Empire ; L’Espagne ; L’Histoire ; Lion de Némée (peau) ; Lion (patte) ; Louis XIV ; Renommée ; Satyre (tête) ; Victoire

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Parterre d’Eau

Œuvres en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Vase de la Paix, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=234

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici