Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Sphinx chevauché par un Amour
Jacques Houzeau (1624-1691) et Louis Lerambert (1620-1670)

Illustration de comparaison
Chevojon, Amours sur des sphinx. Photographies publiées dans Gaston Brière, Le Parc de Versailles. Sculpture décorative, 1911, pl. I
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Un enfant de bronze assis sur un sphinx de marbre blanc, couvert d’une housse aussi de bronze; cet enfant a un carquois qui luy pend derrière le dos et tient de la main droite un feston de fleurs, qui luy passe sur les cuisses, et pose cette main sur la croupe du sphinx. Il a le bras gauche à demi levé et estendu. L’enfant a deux pieds 8 pouces de proportion et le sphinx a, de hauteur, deux pieds 5 pouces depuis sa plinte jusqu’au sommet de la teste. Fait par Sarazin en 1660 ».

Inventaire de 1722 : « Un sphinx de marbre blanc sur lequel est un enfant de bronze, représentant l’Amour, qui se joue sur sa croupe, tenant une couronne de fleurs. La plinte a 3 pieds 4 pouces de long sur un pied 9 pouces de large. Par M. Lerembergt ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables de juillet 1667 à avril 1668 à Louis Lerambert et en février et novembre 1668 à Jacques Houzeau pour le travail en cours « des sphinxes [sic] de marbre pour Versailles ».
Paiements de mai à décembre 1668 à Ambroise Duval, pour la fonte en cours « des enfans et ornemens de bronze […] pour accompagner des sphings à la Grotte ».
Parfait paiement de mars-août 1670 à Duval des « deux enfans qu’il fait et ornemens de bronze des deux sphinx de marbre blanc qui sont à Versailles ».

Ensemble exécuté d’après un modèle de Jacques Sarazin de 1650-1660.
Prévu pour la grotte de Téthys.
Attesté en janvier 1669 (date de l’achevé d’imprimer de l’édition originale des Amours de Psyché et de Cupidon) et en octobre 1674 sur le parterre d’Eau, avec son pendant (MR 3302), de part et d’autre du degré menant au futur parterre de Latone.
Transféré entre septembre 1685 et 1686, avec son pendant, de part et d’autre du degré central du parterre du Midi.
Transporté entre septembre 1939 et décembre 1940, dans le cadre de la défense passive, dans le parc de l’abbaye des Vaux-de-Cernay.
Remis en place entre décembre 1940 et juin 1941.

Parties en bronze dorées en 1670, selon le libellé des paiements de mars à novembre 1670 aux doreurs Bonsergent et Pierre Noël, rétribués « pour leur parfait payement de la dorure de deux enfans et de tous les ornemens des sphinx de marbre de Versailles ».
Parties en bronze dédorées en septembre 1685, selon le libellé du paiement du 30 septembre 1685 au doreur Robillard, rétribué « à compte des ouvrages qu’il fait à dédorer les ornemens des sphinx ».
Parties en bronze signalées dorées par la lettre de la gravure de Jean Lepautre de 1676 et le plan de Pierre Lepautre de 1711.
Nez et oreille droite du sphinx restaurés en 1964 par Jacques Touzet.

Commentaire

La mention du nom de Lespingola portée sur le dessin conservé à Berlin est vraisemblablement due à une confusion avec les modèles de sphinges exécutés par François Lespingola (Vjs 773) pour le bas des rampes de l’Orangerie.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, [1686], « Parterre du dessus de l’Orangerie », no 142.
Lepautre, 1711, fol. 6vo-7 « Plan du parterre du Levant [sic] », no 1.
Raymond, d’après Girard, 1714, no 166.
Delagrive, 1753, Parterre des Fleurs, no 4.
Contant de La Motte, 1783, Parterre des Fleurs, no 4.
Maral, 2019, no 166.

Sources figurées

Patel, 1668.
Lepautre, 1676, pl. 42.
Silvestre, vers 1680, fol. 8.
Pérelle, vers 1685, pl. 143.
Pérelle, vers 1685-1.
Allegrain, [1686-1692].
Thomassin, 1694, pl. 83 (Le Sphinge et l’Enfant).
Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle, recueil OZ 87 a, fol. 64 (repr. Berckenhagen, 1970, p. 275).
Vaysse de Villiers, 1830, pl. 31.
Brière, 1911, p. 11-12, pl. I.
Mas, [1939-1941], pièce no 26.

Bibliographie

La Fontaine, 1669, p. 195.
Combes, 1681, p. 122-129.
Piganiol de La Force, 1701, p. 230-231.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 114.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 93-94.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 135.
Dezallier d’Argenville, 1787, t. II, p. 177.
Almanach de Versailles, 1789, p. 53.
Almanach de Versailles, 1797, p. 16.
Almanach de Versailles, 1800, p. 38.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 120.
Duchesne, 1804, p. 72.
Duchesne, 1806, p. 74.
Duchesne, 1810, p. 119.
Duchesne, 1815, p. 118.
Duchesne, 1821, p. 91.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 135.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 176.
Guide du voyageur, 1837, p. 123.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 499.
Nolhac, 1901, p. 58 et 72.
Nolhac, 1901-1, p. 10-12.
Nolhac, 1906, p. 36 et 38.
Puvis de Chavannes, 1933, p. 107.
Digard, 1934, p. 177-182.
Marie, 1968, t. I, p. 81, pl. XXXV.
Souchal, 1977-1993, t. II, 1981, p. 131, no 21 (Houzeau) et p. 394, no 17 (Lerambert).
Friedman, 1983, p. 349-350, cat. S41.
Bresc-Bautier, 1989, p. 20.
Krause, 1994, p. 51.
Maral, 2008, p. 185 (fig. 24).
Maral, 2012, p. 165-166.
Maral, 2013, p. 124-125 (repr.) et 253.
Cat. exp. Jacques Sarazin, 1992, p. 65-67, fig. 59 (texte de Françoise de La Moureyre).
Maral, Amarger, Bourgarit, 2014, p. 76-78, 80, 88-89 et 92.
Maral, 2019, p. 24-25.

Index

Index iconographique :
Amour ; Sphinx

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Parterre du Midi
Parterre de Latone

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Sphinx chevauché par un Amour, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=208

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici