Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Antinoüs du Belvédère
Statue antique

Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue ancienne représentant un Lantin nud, ayant le bras droit apuyé sur sa fesse et tenant une roze dans sa main; il porte un bout de draperie sur l’espaulle gauche qui passe autour du bras gauche et tombe derrière le dos, ayant un tronc de palmier derrière la cuisse et la jambe droite. Cette figure est de six pieds un pouce. Le col, les deux bras et le millieu du corps sont cassez aussi bien que le dessous des deux genoux, le pouce et les deux doigts de la main gauche, et le extrémité du talon gauche est à demi emporté ».

Inventaire de 1722 : « Une figure en pied, nud [sic], représentant Lantin qui a sur l’épaule gauche un morceau de draperie qui luy entortille le bras gauche, à l’épaule duquel est un joint; le droit, qu’il a sur le côté, a un joint au milieu de l’épaule et, la tête, un au-dessus du menton. Du dessous de [sic] genoux jusqu’au-dessus du nombril est antique, le reste est moderne. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds de haut ».

Historique

Attesté à partir de 1681 au bosquet de la Salle des antiques.
Demeuré en place lors de la transformation du bosquet en 1704 ou déposé puis réinstallé au même emplacement dans le bosquet de la Salle des marronniers.
Déposé entre octobre 1920, le piédestal n’étant pas mentionné dans la liste des socles vacants, et 1925.
Attesté en 1926 en réserve à Versailles, dans le « magasin du Service d’Architecture ».
Aujourd’hui non localisé.

Cassures signalées par l’inventaire de 1707 au niveau du col, des bras, du milieu du corps, au-dessous des genoux et à trois doigts de la main gauche, dont le pouce ; extrémité du talon gauche emporté en partie.
Réputé antique du dessous des genoux jusqu’au-dessus du nombril par l’inventaire de 1722.
Deux doigts de la main gauche, dont le pouce, et feuille de vigne signalés manquants en 1750 ; corps, coupé d’un fil, signalé à mastiquer et bras, col, jambes et doigts de la main droite à rejointoyer en mastic.
« Mal restauré » selon Nicolas-François Dupré, qui observe que « la main droite anciennement raporté [sic] est ignoble, les doigts de la main gauche idem, le talon du pied gauche est un morceau de plomb ».
Moitié des mains et tous les doigts, talon gauche, morceaux derrière le col, sous la hanche gauche par-derrière jusqu’à la hanche droite, à la fesse et au jarret gauches, au tronc de palmier et morceaux de draperie au bras et au corps mentionnés en 1788 à rapporter.
Huit doigts et feuille cachant la nudité refaits en plâtre en 1847, un morceau de draperie refait et un autre grand morceau de draperie rescellé.
Tête, deux bras et torse, en deux parties, rapportés entre 1850 et 1864. Trois doigts de la main droite et orteils du pied gauche mentionnés manquants en 1864.
Remplacement de la statue préconisé par Jean-Charles Geslin en mars 1867, son « état de santé ne fai[sant] pas présager une longue durée ».
Pièces aux bras, moitié de la main gauche et pièces à la jambe gauche mentionnées manquantes en février 1893; main droite et partie de la draperie à restaurer.

Commentaire

Probablement composé à partir d’éléments antiques.
« La statue d’Antinoüs est en neuf ou dix morceaux ; l’extrémité inférieure du torse formant un seul bloc avec les cuisses, est tout ce qu’elle nous paraît avoir d’incontestablement antique » (Vaysse de Villiers).

Plans

Agence des Bâtiments du roi, avant 1705, « Plan de la Gallerie des antiques, suprimée en 1704 » (microfilm H 186580).
Lepautre, 1711, fol. 24vo-25 « Plan du bosquet de la Colonade et de la Gallerie des Maroniers », no 12.
Raymond, d’après Girard, 1714, no 195.
Delagrive, 1753, Salle des Marronniers, no 5.
Contant de La Motte, 1783, Salle des Marronniers, no 3.
Picquet, 1821, Salle des marronniers, no 4.
Masson, 1903, pl. 8.

Bibliographie

Combes, 1681, p. 108 (Lantin).
Piganiol de La Force, 1701, p. 293-294.
Piganiol de La Force, 1707, p. 306.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 95.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 162.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 115.
Almanach de Versailles, 1789, p. 55.
Almanach de Versailles, 1797, p. 18.
Almanach de Versailles, 1800, p. 40.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 123.
Duchesne, 1804, p. 76.
Duchesne, 1806, p. 78.
Duchesne, 1810, p. 128.
Duchesne, 1815, p. 123.
Duchesne, 1821, p. 102.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 167-168.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 219.
Guide du voyageur, 1837, p. 154.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 516.
Rémilly, 1899, p. 54.
Nolhac, 1906, p. 160.
Brunet, 1925, p. 47 (retiré).
Pinatel, 1963, p. 34-35, 38, 61 et 220-221.
Maral, 2014, p. 140-145 et cat. no 7, p. 148.

Index

Index iconographique :
Antinoüs

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Bosquet de la Salle des antiques
Bosquet de la Salle des marronniers

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Antinoüs du Belvédère, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=52

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici