Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Bassin du Dragon
Gaspard Marsy (1624-1681) et Balthazar Marsy (1628-1674)

Descriptif

Félibien, 1668 : « Dans le milieu [du] bassin l’on voit un dragon de bronze [sic] qui, percé d’une flèche, semble vomir le sang par la gueule, en poussant en l’air un bouillon d’eau qui retombe en pluye et couvre tout le bassin. Autour de ce dragon il y a quatre petits Amours sur des cignes qui font chacun un grand jet d’eau et qui nagent vers le bord comme pour se sauver. Deux de ces Amours, qui sont en face du dragon, se cachent le visage avec la main pour ne le pas voir, et sur leur visage l’on apperçoit [sic] toutes les marques de la crainte parfaitement exprimées. Les deux autres, plus hardis parce que le monstre n’est pas tourné de leur costé, l’attaquent de leurs armes. Entre ces Amours sont des dauphins de bronze dont la gueule ouverte pousse en l’air de gros bouillons d’eau ».

Inventaire de 1706-1708 : « 4 enfans nuds assis sur des cignes, deux ayans peur du dragon, un qui luy lance un dard et l’autre luy tire une flèche avec un arc, lesditz enfans de 4 pieds, séparez chacun. / 4 dauphins de 6 pieds de long chacun et séparez. Le dragon d’environ neuf pieds, s’il estoit étendu ».

Historique

Paiements (pouvant se rapporter à cette œuvre) mentionnés par les sources comptables à Gaspard et Balthasar Marsy, pour le travail en cours « des figures de plomb […] pour les fontaines », de septembre 1666 à mai 1667.
Parfait paiement à Gaspard Marsy, à hauteur de 9100 livres, pour les « figures et ornements de sculpture des fontaines », de mai 1667 à août 1668.
Paiements au doreur La Baronnière fils, « sur ses ouvrages aux quatre groupes d’enfans autour du Dragon », les 5 et 27 avril 1682.

Décor sculpté disposé en 1667 au centre du bassin du Rondeau.
Retiré entre 1800 et avril 1804, le Cicerone de cette année le décrivant à l’imparfait ; en 1816, Michel-Antoine Garreau mentionne les massifs en pierre dans le bassin.

Figures, endommagées par le gel, rétablies en 1670 et dorées au mois de mai, selon une lettre de Colbert à Louis XIV du 9 mai 1670.
Groupes d’enfants et cygnes dorés en 1682.
Ordre donné le 25 septembre 1684 par Louvois à Philippe Lefèvre, contrôleur des Bâtiments du roi, de faire bronzer les figures du bassin du Dragon.
Restauration du dragon, des quatre dauphins et d’un enfant estimée en 1786 par Nicolas-François Dupré « absolument impraticable » à cause du mauvais état des œuvres.

Plans

Raymond, d’après Girard, 1714, no 44.
Delagrive, 1753, Pièce du Dragon, no 8.
Contant de La Motte, 1783, Bassins du Dragon et de Neptune, no 8.

Sources figurées

Silvestre, 1676.
Aveline, vers 1680-1687, « Veüe et perspective de l’allée et de la grande pièce d’eau à Versailles » ; « Veüe et perspective des Cascades et du bassin du Dragon à Versailles ».
Poilly, vers 1685, « Veue et perspective des nouvelle [sic] cascades de Versailles ».
Cotelle, 1688-10.
Cotelle, 1688-11.
Portail, 1742.

Index

Index iconographique :
Cygne ; Dauphin ; Dragon ; Enfant ; Python

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bassin du Dragon

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Bassin du Dragon, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=398

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici