Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Thalie, dite aussi Livie
Statue antique

Illustrations de comparaison
Claude Mellan, Statue antique de marbre de la muse Thalie, haute de 4 p[ieds], au palais des Thuilleries, 1669. Gravure publiée dans André Félibien, Tableaux du Cabinet du roy. Statues et bustes antiques des maisons royales, t. I, 1677. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, A13-133, pl. 26
Agence des Bâtiments du roi, Thalie, dite aussi Livie, [1695]. Dessin. Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Ms. 648, fol. 4
Charles-Othon-Frédéric-Jean-Baptiste de Clarac, Euterpe, no 498. Gravure publiée dans Charles-Othon-Frédéric-Jean-Baptiste de Clarac, Musée de sculpture antique et moderne contenant une suite de planches au trait, 1826-1853, t. III, 1832-1834, pl. 295, no 1016
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue antique de marbre blanc, en pied, représentant Talie, couverte d’une grande draperie, ayant le bras gauche appuyé sur un piédestal qui est orné de laurier sur une face et, sur le devant, au bas de la draperie, est un oiseau sur un épic de bled. Elle tient de la main droite un masque qu’elle regarde et, de la gauche, un papier. Cette figure a, de hauteur, quatre pieds deux pouces. Le col est cassé, le bout du nez, les deux bras et une partie du pied gauche avec cinq morceaux de draperie et le bout du tetton sont rapportez; les plis de la draperie en plusieurs endroits mutilez ».

Inventaire de 1722 : « Une petite figure en pied, antique, toute drapée, ayant la jambe gauche croisée sur la droite, le bout du nez cassé et un joint au col. La main droite, qu’elle a élevée, de laquelle elle tient un masque qu’elle regarde, est restaurée jusqu’au milieu de l’avant-bras, ainsi que la gauche, dont elle tient un papier, qui est appuyée sur un pilastre sur lequel est une branche d’olivier et un oyseau. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 4 pieds ».

Historique

Inventoriée au palais Mazarin en 1653 et, précisément, en 1661, dans la galerie basse, où elle est désignée comme une « Uranie habillée tenant une fluste ».
Représentée en 1669 par Claude Mellan au palais des Tuileries.
Disposée entre 1686, l’œuvre n’étant pas attestée par l’inventaire de cette année, et juillet 1693 au bosquet de l’Étoile, où elle est située face à l’entrée nord-ouest par les plans.
Choisie en décembre 1799 pour être transférée au musée du Louvre.
Retirée du bosquet de l’Étoile probablement dès la fin de l’année 1799, l’œuvre n’étant pas attestée par l’Almanach de Versailles de 1800.
Transférée au musée du Louvre, où elle est inventoriée en 1810.
Aujourd’hui conservée au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre.

Col signalé cassé par l’inventaire de 1707, extrémité du nez, bras, extrémité du sein, cinq morceaux de draperie et une partie du pied gauche rapportés et draperie mutilée en plusieurs endroits.
Extrémité du nez signalée cassée par l’inventaire de 1722, main droite avec la moitié de l’avant-bras et main gauche restaurées.
Une partie du pied droit, mutilé, signalé en 1750 à refaire.
Tête, col, deux bras, deux doigts de la main droite et gros orteil du pied gauche mentionnés en 1788 à rapporter et plusieurs morceaux de draperie à réparer.
« Le bras droit anciennement raporté [sic] est peu digne du mérite de cette statue ; c’est mal à propos qu’elle tient un masque. Le pied gauche raporté n’est pas mieux que le bras » selon Nicolas-François Dupré en 1785-1786.

Commentaire

Œuvre identifiée comme étant une copie romaine de l’original grec d’Alcamène du ve siècle avant J.-C., l’Aphrodite au pilier ou Aphrodite des jardins. Représentée par Claude Mellan complétée en Thalie.
Mentionnée en 1703 dans les jardins de Marly par Jean-François Félibien, probablement par erreur.
Transformée en Euterpe avant 1810, la statue est confondue par l’inventaire de 1810 et l’inventaire des Musées royaux avec une autre œuvre (MR 181), de même modèle, provenant de la collection Borghèse, qui n’a jamais été à Versailles.
Considérée en « marbre grec » par l’inventaire de 1810 et en marbre pentélique par l’inventaire des Musées royaux.

Plans

Lepautre, 1711, fol. 35vo-36 « Plan du bosquet de l’Étoile », no 8 (Livie).
Raymond, d’après Girard, 1714, no 7 (Livie).
Delagrive, 1753, Étoile, no 3 (Livie).
Contant de La Motte, 1783, Étoile, no 4 (Livie).

Sources figurées

Mellan, 1669.
Agence des Bâtiments du roi, 1695, fol. 4 (Est dans le magazin de Duchiron à Versailles […] / posée à l’Etoille à la place de la Diane portée à Marly. / Cette figure de muse de la comédie a 4 pieds 4 pouces de haut).
Bouillon, 1810-1821, t. I, 1810, pl. [9] (Muse).
Clarac, 1826-1853, t. III, 1832-1834, pl. 295, no 1016 (Euterpe).

Bibliographie

Félibien, 1677, p. 16, no X (Muse Thalie).
Piganiol de La Force, 1701, p. 311-312 (Livie).
Félibien, 1703, p. 302-303.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 102 (Livie).
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 178-179 (Livie).
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 122 (Livie).
Almanach de Versailles, 1789, p. 55 (Livie).
Almanach de Versailles, 1797, p. 17 (Livie).
Bins de Saint-Victor, 1810-1821, t. I, 1810, p. [44] (Muse ; provenance Borghèse erronée).
Clarac, 1841-1853, t. III, 1850, p. 258-259, no 1016 (Muse).
Rémilly, 1899, p. 38.
Pinatel, 1963, p. 44 et 224-225.
Rosasco, 1980, p. 585.
Michel, 1999, p. 518, 526 et 602-603.
Aumaître, Morisseau, 2003, p. 25.
Les antiques du Louvre, 2004, p. 53-54, fig. 52 (J.-L. Martinez), p. 81 et 86 (G. Bresc-Bautier).
Martinez, 2004, p. 131, no 211.
Bresc-Bautier, 2006, p. 81.
Bentz, Harpsoe, 2009, p. 31.
Bresc-Bautier, 2019, p. 17.

Index

Index iconographique :
Livie ; Oiseau ; Thalie

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bosquet de l’Étoile

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Thalie, dite aussi Livie, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=810

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici