Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Hercule Farnèse
Jean Cornu (1650-1710)

Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc, en pied, représentant l’Hercule de Farnèse, s’apuyant de l’espaulle et du bras gauche sur sa massue, couverte de la peau de lion et posée sur un rocher; ledit bras pendant et le droit retourné derrière le dos, ayant le poignet apuyé sur la fesse. Il tient dans sa main les trois pommes des Hespérides et a, de hauteur, neuf pieds sept pouces. La main droite est raportée au-dessus du poignet. Copié d’après l’antique par Cornu en 1687 ».

Inventaire de 1722 : « Une figure nue, copie de l’Hercule de Farnèze, de la grandeur de l’original, reposant sur sa massue couverte d’une peau de lion. Il tient dans la main droite, qu’il a derrière luy, les trois pommes. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, il a neuf pieds et demi de haut […]. Par M. Cornu ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables à Jean Cornu, pour « la figure de marbre d’Hercule », d’avril 1684 à mars 1687 (travail explicitement mentionné en cours de janvier à mars 1687).
Paiement à Robert, sculpteur, le 10 août 1687, « pour avoir moulé en plomb, réparé et ajusté une branche de pommier autour de l’Hercule de marbre fait par le Sr Cornu ».
Parfait paiement à Cornu le 6 juin 1694.

Disposé probablement à la fin de l’année 1687 au bosquet de l’Île royale, une lettre de Louvois du mois de novembre évoquant l’installation prochaine de l’œuvre sur son piédestal en cours d’exécution.

Main droite signalée rapportée au-dessus du poignet par l’inventaire de 1707.
Double feuille de vigne en plâtre ajoutée entre août et décembre 1726.
Signalé en bon état en 1788.
Index de la main droite rapporté entre 1850 et 1864.

Commentaire

Copie d’après un moulage de l’Hercule de la collection Farnèse à Rome, aujourd’hui au Musée national archéologique de Naples.

« Le tour de ces pièces [les deux pièces d’eau qui constituent le bosquet de l’Île Royale] est environné des arbres, derrier lesquels il y a tout proche une pallissade des charmille [sic], dont on forme des niches tout à l’entour; en bas, on avoit dressé des lais sur lesquels on avait peint l’Ercule et la Flore Farnèse, dans le dessein d’y mettre les grandes statues de marbre achevées d’aprez les moules des origineaux. » (Nicodème Tessin, 1687)

Plans

Raymond, d’après Girard, 1714, no 192 (non désigné).
Delagrive, 1753, Île Royale, no 1.
Contant de La Motte, 1783, Isle Royale, no 5.
Maral, 2019, no 248.

Index

Index iconographique :
Hercule

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Bassin du Miroir et Jardin du Roi
Bosquet de l’Ile Royale

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Hercule Farnèse, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=118

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici