Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Mars vengeur
Statue réputée antique

Illustration de comparaison
Eugène Atget, Mars vengeur, dans les jardins du Grand Trianon, [1900-1927]. Photographie. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, BOITE FOL B-EO-109 (14), no 6235 (T 041759)
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc représentant un homme ayant un casque en teste, vêtu d’une cotte d’armes à la romaine, avec une écharpe sur l’épaule gauche qui tombe sur le bras. Il lève la main droite dont il tient un bâton de commandement et a son épée à la main gauche. Il est chaussé de brodequins et appuye la jambe gauche contre un tronc d’arbre. Cette figure a, de hauteur, six pieds trois pouces. Le derrière de la teste, le nez, le col, le bras droit et le gauche et la jambe droite au-dessus du genou sont cassez ».

Inventaire de 1722 : « Une figure antique en pied, vêtue à la romaine, coeffée d’un casque, dont le nez est restaurez [sic]; a un joint au col. Il tient de la main gauche, qu’il a en devant, un sabre dans son fourreau. Il est fort mutilé. Le bras droit, qu’il a élevé, dont il tient un bâton, est moderne depuis le dessus du coude, ainsi que les jambes. Son armure est ornée de griffons et d’un mascaron sur l’estomac. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds ».

Historique

Attesté à partir de 1707 dans les jardins de Trianon, sans localisation précise.
Situé précisément à partir de 1711 à l’extrémité septentrionale de l’allée Verte.
Photographié au début du xxe siècle par Eugène Atget au même emplacement.
Retiré au cours du xxe siècle, à une date inconnue.
Aujourd’hui conservé en réserve à Versailles, à la Petite écurie, à l’état fragmentaire.

Derrière de la tête, nez, col, bras et jambe droite au-dessus du genou signalés cassés par l’inventaire de 1707.
Indiqué « fort mutilé » par l’inventaire de 1722 avec nez restauré ; avant-bras droit et jambes réputés modernes.
Désigné en 1788 comme un « guerrier, où il y auroit baucoup [sic] à faire ».
Probablement le Mars dont une main, une oreille et une joue sont signalées en 1805 à restaurer, « et autres réparations à faire ».
Mentionné « mauvais, à réparer; de peu de valeur » par l’inventaire des Musées royaux.
Garde de l’épée mentionnée manquante en 1864.
Épée manquante en février 1893.
Restauré en mai 1897 suite à un acte de vandalisme commis le 7 mai, les deux mains et fragments des bras retrouvés à terre.
Complet, à l’exception du nez et des avant-bras, sur la photographie d’Atget.

Commentaire

Copie antique ou d’après l’antique inspirée du Mars vengeur aujourd’hui conservé à Rome, au palais des Conservateurs.
En 1783, le plan de Contant de la Motte ne mentionne pas d’œuvre sur le piédestal sur lequel elle est attestée quatre ans plus tard par le Coup d’œil de Durameau.
Réputé d’après l’antique par les inventaires du xixe siècle, qui décrivent la statue comme un « Romain tenant une épée de la main gauche ».
La Notice d’Eudore Soulié précise que l’œuvre est composée de « fragments antiques restaurés par les Marsy ».
Mentionné vraisemblablement par erreur dans l’allée Verte, côté du Midi, en 1893.

Plans

Lepautre, 1711, fol. 50vo-51 « Plan général du palais de Trianon et de ses jardins », no 61 (Figure antique).
Contant de La Motte, 1783, Trianon, no 17.
Picquet, 1821, Allée Verte, no 2 (Guerrier romain, d’après l’antique).

Sources figurées

Atget, [1900-1927]-1, no 6235 « Gd Trianon - Coin de Parc » (T 041759).

Bibliographie

Duchesne, 1804, p. 90 (Romain tenant une épée de la main gauche et, de la droite, le rouleau de commandement ; d’après l’antique).
Duchesne, 1810, p. 161 (Romain tenant une épée de la main gauche et, de la droite, le rouleau du commandement ; d’après l’antique).
Duchesne, 1815, p. 161 (Romain tenant une épée de la main gauche et, de la droite, le rouleau du commandement ; d’après l’antique).
Duchesne, 1821, p. 130 (Romain tenant une épée de la main gauche et, de la droite, le rouleau du commandement ; d’après l’antique).
Vaysse de Villiers, 1822, p. 190 (Guerrier tenant son épée de la main gauche ; d’après l’antique).
Soulié, 1852, p. 35 (Personnage romain).
Monavon, 1885, p. 27bis (Personnage romain).
Maral, Pasquier, 2018, p. 116-117 (fig. 44).

Index

Index iconographique :
Éléphant (tête) ; Griffon ; Mars ; Méduse (tête) ; Soldat romain

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Salles vertes

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Mars vengeur, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=701

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici