Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Le Combat des animaux
Pierre Legros (1629-1714) et Benoît Massou (1627-1684)

Descriptif

Perrault, 1677 : « Cette fontaine est dans un grand cabinet de treillage de fer et de bois, couvert de chèvrefeuille, de roses et autres fleurs. Il est orné d’architecture et finit en dôme ouvert par en haut, avec une petite balustrade autour de l’ouverture. La corniche et la voûte de ce cabinet sont pleines d’oiseaux de toutes les espèces, qui vomissent de l’eau en bas dans un bassin de rocaille, du milieu duquel s’élève un rocher, et, le long de ce rocher, on voit monter plusieurs animaux à quatre pieds, qui jettent de l’eau contre les oiseaux. Tout au tour du cabinet, sur des rocailles, on voit encore d’autres animaux, et, dans quatre niches, il y en a encore plusieurs qui jettent une telle abondance d’eau que cela représente naïvement une guerre. Mais ce qu’il y a sur tout d’admirable, c’est le nombre infini d’animaux tous en différente attitude, et les uns et les autres paroissent en colère et animez au combat. à l’entrée de ce cabinet, deux singes plaisamment montez sur des chèvres jettent par surprise de l’eau par un cornet de bronze doré ».

Historique

Paiements (pouvant se rapporter à cette œuvre) mentionnés par les sources comptables à Pierre Legros, « à compte du Labyrinthe » et « des figures de plomb du Labyrinte », de janvier 1673 à février 1674.
Paiements (pouvant se rapporter à cette œuvre) à Benoît Massou, sous les mêmes libellés, de janvier 1673 à mars 1674.

Douzième fontaine du bosquet du Labyrinthe.
Deux groupes représentant un Singe chevauchant un bouc et regardant à dextre (H. 100 ; L. 44 ; P. 120 cm. inv. 1850.8526 ; MV 7926) et un Singe chevauchant un bouc et regardant à senestre (H. 100 ; L. 43 ; P. 110 cm. inv. 1850.8527 ; MV 7927), en plomb polychromé, présentés à l’intérieur du château de Versailles, dans la salle des Hoquetons, et une statue d’Ourson (H. 40 ; L. 27 ; P. 70 cm. inv. 1850.8513 ; 2009.00.143), également en plomb polychromé, conservée en réserve à Versailles, à la Petite écurie.

Queues de deux « levrettes » et de deux singes, patte d’une « fouine », patte d’un « renard » et bec du « héron » refaits en 1712 par Jean Hardy.
Cornet tenu par l’un des singes ressoudé en 1723.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle-1, THC 8 (no 10, Le Combat des Oiseaux).
Delagrive, 1753, Labyrinthe, no 14.

Sources figurées

Leclerc, 1677, p. 25.
Cotelle, 1688-2.
Brière, 1911, p. 17, pl. XVII, no 3.

Bibliographie

Félibien, 1674, p. 85.
Perrault, 1677, p. 14-15.
Combes, 1681, p. 115.
Piganiol de La Force, 1701, p. 252.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 121.
Dezallier d’Argenville, 1768, p. 113.
Rémilly, 1899, p. 58.
Jehan, 1901, p. 13, 18, 30 et 40.
Brière, Pératé, 1922, p. 12-15.
Wilhelm, 1936.
Marie, 1968, t. I, p. 127-128.
Souchal, 1977-1993, t. II, 1981, p. 251-252, no 16c (Legros) ; t. III, 1987, p. 80-81, no 18a (Massou).
Cat. exp. Louis XIV, 2009, p. 332 et 336, cat. 224 (MV 7926) et 225 (MV 7927).
Cat. exp. Le Labyrinthe de Versailles, 2013, p. 35 (repr.), 52-54 et 61 (A. Maral), 69 (cat. 13, 14 et 15), 78 (repr.), 80 (E. Maisonnier), 85 (repr.) et 130-131 (repr.).
Maral, 2013, p. 70-73 (repr.).
Cat. exp. Versailles, 2016, p. 176-179, cat. 84 (notice de S. Maxwell).
Cat. exp. Les Animaux du Roi, 2021, p. 244-255, cat. 137 et 138 (MV 7926 et MV 7927 ; notice d’A. Maral), p. 344 et 346, fig. 2 (MV 7927 ; texte de Madeleine Pinault-Sørensen).

Expositions

2003. « Labyrinthes : du mythe au virtuel », Paris, parc de Bagatelle, Singe chevauchant un bouc et regardant à dextre (MV 7926) ; Singe chevauchant un bouc et regardant à senestre (MV 7927).
2009-2010. « Louis XIV : l’homme et le roi », Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, Singe chevauchant un bouc et regardant à dextre (MV 7926) ; Singe chevauchant un bouc et regardant à senestre (MV 7927).
2013. « Le Labyrinthe de Versailles : du mythe au jeu », Bibliothèque municipale de Versailles, Ourson (2009.00.143).
2016-2017. « Treasures from the Palace », Canberra, National Gallery of Australia, Singe chevauchant un bouc et regardant à dextre (MV 7926).
2021-2022. « Les Animaux du Roi », Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, Singe chevauchant un bouc et regardant à dextre (MV 7926) ; Singe chevauchant un bouc et regardant à senestre (MV 7927).

Index

Index iconographique :
Bouc ; Chauve-souris ; Chien ; Oiseau ; Ours ; Paon ; Singe

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bosquet du Labyrinthe

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Le Combat des animaux, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=650

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici