Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Leucothée
Joseph Rayol (1655-1718)

Illustration de comparaison
France-xxe siècle, Leucothée, vers 1939. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), M5020_NV_8732
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue, en pied, de marbre blanc, représentant Leucothoé, ayant ses cheveux nouez sur la teste et entrelassez d’une [sic] fil de perles et, sur l’espaulle droite, une draperie qui luy couvre le bras, la hanche droite, toute la cuisse et la jambe gauche. Elle tient du bras droit, qui est nud, à demi levé et étendu, un aviron orné d’un dauphin, ayant à ses pieds une proue de vaisseau enrichie d’une hure de sanglier et d’un trident, ayant de hauteur cinq pieds dix pouces. Faite par Rayol en 1687. Il y a trois doigts à la main droite de cassez, et manque celuy du millieu ».

Inventaire de 1722 : « Une figure de femme, en pied, dont la coeffure est ornée de perles, tenant de la main droite un aviron sur lequel est un dauphin. à la main gauche, qu’elle présente en devant, manque [sic] quatre doigts. à côté de la jambe droite, sur laquelle elle pose, est une proue de vaisseau sur laquelle pose la draperie, dont elle est vêtue à demi-corps. De la pointe du pied à l’extrémité de la tête, elle a 5 pieds 9 pouces […]. Par M. Rayol ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables à Joseph Rayol, pour la figure de Leucothée, de février 1686 à février 1688 (travail explicitement mentionné en cours en février 1688).
Paiements à François-Charles Caffieri les 17 novembre et 15 décembre 1686 pour le travail en cours « des ornemens de coquilles et glaçons […] sur les socles de marbre pour porter les figures dans les Bains d’Apollon ».
Autre paiement, au même, le 31 mars 1687 précisant que la sculpture des piédestaux est achevée.
Parfait paiement à Rayol le 1er juin 1694.

Exécutée d’après un modèle en cire de François Girardon de 1685.
En cours d’exécution en janvier 1687 et août 1689 ; selon le mémoire du 28 août 1689 : « Leucothée, par le Sr Rayolle, d’après un petit modèle de M. Girardon. […] Pourroit estre finie dans deux mois ».
Installée en 1690 au bosquet des Dômes, Daniel Fossier, garde du magasin des marbres, ayant été rétribué le 23 juillet 1690 « pour la voiture de Paris à Versailles d’une figure de marbre représentant Leucotée, faite par Rayolle ».
Attestée à partir de 1845 dans les jardins de Saint-Cloud, au pourtour du bassin des Vingt-Quatre-Jets.
Revenue à Versailles le 13 mars 1872 et entreposée dans le magasin de la place d’Armes.
Remise en place en août 1896 au bosquet des Dômes.
Transportée entre septembre 1939 et décembre 1940, dans le cadre de la défense passive, dans le parc de l’abbaye des Vaux-de-Cernay.
Remise en place entre décembre 1940 et juin 1941.
Mise à l’abri en 2014.
Aujourd’hui présentée à Versailles, dans la nef de la Petite écurie.

Trois doigts de la main droite (probablement la gauche) signalés cassés et majeur de la même main signalé manquant par l’inventaire de 1707 ; quatre doigts de la main gauche indiqués manquants par celui de 1722.
Morceau de ruban au sommet de la tête et petit morceau à la main gauche mentionnés en 1788 à rapporter.
Bras et aviron, « qui étaient cassés en deux morceaux », rattachés et rajustés, main droite et un doigt, cassés, également rajustés et un morceau refait à l’« une des extrémités de la proue du vaisseau » entre octobre et décembre 1816 par Jean-François Lorta.
Partie médiane de l’aviron et pointes du rostre refaites et main gauche rapportée à une date inconnue, antérieure à 1864.
Bras gauche et partie de l’aviron indiqués brisés en 1872 ; deux photographies, l’une publiée en 1906 dans Les Jardins de Versailles de Pierre de Nolhac, l’autre conservée au Service des Archives du château de Versailles, montrent ces mutilations ainsi que le groin de la hure de sanglier et l’extrémité et les pointes du rostre manquants.
Bras gauche remis en place en 1958 par Georges Chauvel.
Quintus du pied gauche refait en 1976-1977 par Jacques Touzet.

Commentaire

Connue sous le nom d’Ino par la majorité des sources.

Sources

Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, II, 890, 988, 1115 ; III, 101, 434 et 945.
Liste de Louvois du 31 janvier 1687.
Journal de paiements et d’enregistrement des mémoires et rôles, 1683-1689, fol. 104vo (mention d’un mémoire de Caffieri « pour ouvrages faits à six pieds d’estaux des figures des Bains d’Apollon dans le parc de Versailles en l’année 1687 », 28 avril 1687).
Mémoire du 28 août 1689, p. 241.
Estimation du 15 août 1692, p. 246 (estimée 3800 livres).
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1er janvier 1694, no 142.
Description des jardins de Versailles par Jourdain, janvier 1695, fol. 40 (Ino, sous le nom de Leucotée).
Description des sculptures des jardins de Versailles, [juin 1698-avril 1699], p. 140.
Explication du sujet des sculptures des bosquets de Versailles, [1699-1700], fol. 46.
Inventaire des sculptures, 1707, p. 320-321.
Inventaire des sculptures, 1722, p. 107-108.
Description par Durameau, 1787, p. 141.
État des restaurations à faire aux sculptures de Versailles et de Trianon par Dejoux en 1788.
Mémoire des restaurations faites par Lorta entre octobre et décembre 1816.
Garreau, 1816, p. 321.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, [1819].
Inventaire des sculptures des jardins du château de Saint-Cloud, 1845.
Inventaire du château de Saint-Cloud, 1850, p. 30.
Inventaire du château de Saint-Cloud, 1857, p. 185.
État des sculptures des jardins des résidences impériales, 1863-1864, p. 80 (Tétis ou la Mer).
Registre de mouvements d’œuvres, 1870-1910, p. 3 et 236.
Soulié, 1872, fol. 62-63 (Lettre d’Eudore Soulié du 2 février 1872) et fol. 72ro (Note du même sur le transport de l’œuvre de Saint-Cloud à Versailles).
Lettre de Questel à Barbet de Jouy du 28 février 1872.
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1893-1903, Lettres de Pierre de Nolhac à Albert Kaempfen des 29 juillet et 6 août 1896.
Marché relatif au transport de sculptures du domaine des Vaux-de-Cernay à Versailles, [octobre 1940-juin 1941].
Devis de restauration de sculptures en marbre, 1958.
Devis de restauration de la statuaire du bosquet des Dômes, 1976.

Plans

Lepautre, 1711, fol. 28vo-29 « Plan du bosquet des Dômes et de l’Ancelade », no 5.
Delagrive, 1753, Bosquet des Dômes, no 1.
Hervet, 1768, Bosquet des Dômes, no 4.
Contant de La Motte, 1783, Bosquet des Dômes, no 4.

Bibliographie

Mercure galant, novembre 1686, p. 177.
Piganiol de La Force, 1701, p. 300-301.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 100.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 173-174.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 120.
Almanach de Versailles, 1789, p. 40 et 54.
Almanach de Versailles, 1797, p. 9 et 16.
Almanach de Versailles, 1800, p. 39.
Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 122.
Duchesne, 1804, p. 84.
Duchesne, 1806, p. 86.
Duchesne, 1810, p. 147.
Duchesne, 1815, p. 139.
Duchesne, 1821, p. 118.
Vaysse de Villiers, 1822, p. 171 (Ino devenue la nymphe Leucothoé).
Vaysse de Villiers, 1827, p. 223 (Ino devenue la nymphe Leucothoé).
Guide du voyageur, 1837, p. 166 (non mentionnée).
Notice du palais de Saint-Cloud, 1845, p. 48, no 294.
Nolhac, 1899, p. 276-282.
Rémilly, 1899, p. 44.
Nolhac, 1901, p. 166-168.
Bulletin des Musées de France, septembre 1929, p. 209.
Oudinot, 1937, p. 211-212.
Souchal, 1977-1993, t. II, 1981, p. 54, no 64e (Girardon) ; t. III, 1987, p. 229, no 3.
Hedin, 1997, p. 282-283 et 331, no 304.
Maral, 2013, p. 281.
Maral, 2015, p. 132-133, fig. 83.
Maral, 2019, p. 93 et 95.

Index

Index iconographique :
Cheval marin ; Dauphin ; Ino ; Leucothée ; Sanglier (hure)

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bosquet des Dômes

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Leucothée, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=433

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici