Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Faune
France-xviie siècle

Illustrations de comparaison
Michel-Antoine Garreau, Un Faune, 1816. Dessin. Versailles, Bibliothèque municipale, Ms M 109, p. 270
Eugène Atget, Vue de l’aile de Trianon-sous-Bois, 1901. Photographie. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, BOITE FOL B-EO-109 (14), no 6152 (T 041746)
Renée Johnson, Faune, octobre 1973. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), fonds Renée Johnson, 2015.00.015.4848
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Un buste de marbre blanc, de deux pieds trois pouces, copié d’après l’antique, représentant un Faune, ayant la teste entourée d’une branche de lierre avec ses graines et, sur l’épaule gauche, une peau avec le muffle et une patte de chèvre. Posé sur un pied d’ouche ».

Inventaire de 1722 : « Un buste représentant Faune [sic], copie d’après l’antique, coeffé de lierre, ayant une peau qui lui couvre l’épaule gauche et traverse le corps au-dessous de la mamelle droite. De deux pieds trois pouces de haut et deux de large. Sur un piédouche de marbre de couleur ».

Historique

Peut-être le buste attesté en 1701 et 1707 dans les jardins de Marly, dans la Salle des Bois du côté de Louveciennes, qui avait été disposé à cet emplacement sur ordre de Louis XIV du 22 août 1699, après retrait de l’un des vestibules du pavillon Royal de Marly, ou en novembre 1699, en provenance des magasins de Paris ou de Marly.
Probablement le buste inventorié en 1722 en magasin à Versailles, au château d’eau, et décrit en 1750 en vue de son envoi au château de Bellevue.
Disposé sur l’une des façades du château de Bellevue.
Vraisemblablement revenu à Versailles à la Révolution et mis en réserve.
Disposé entre 1813, l’édition du Cicerone de cette année n’attestant pas encore le buste, et 1815 à l’extrémité nord-ouest du bosquet de la Salle des marronniers.
Retiré entre 1819 et 1821, l’édition de 1821 du Cicerone n’attestant plus le buste.
Mentionné en réserve par l’inventaire des Résidences (sous l’Opéra royal), l’inventaire des Musées royaux (sans localisation précise) et l’inventaire de 1850 (rue de la Chancellerie).
Installé entre 1850 et 1852 sur le perron à l’extrémité de l’aile de Trianon-sous-bois, adossé à la façade, sur une gaine de marbre de Rance et bronze doré (MV 8613 bis) exécutée par François Girardon pour supporter le buste d’Alexandre Richelieu (MV 8613), acquise avec ce dernier par Louis XV en 1738 et disposée au salon du Conseil à Versailles.
Buste et gaine retirés le 10 juillet 1975.
Buste aujourd’hui présenté à l’intérieur du château de Versailles, au bas de l’escalier de la Reine.
Gaine remise en place dans le salon du Conseil en 1975 pour servir de support au buste d’Alexandre Richelieu, déposé par le musée du Louvre à Versailles en 1953.

Gaine restaurée et augmentée en 1892 par le marbrier Barbet : fourniture, en marbre de Rance, d’un arrière-corps, d’une partie rapportée dans la console de face, d’une partie moulurée au-dessus du socle, d’une partie à la corniche et au socle et de deux retours de socle.
Restitution complète en 1975 du décor disparu en bronze ciselé et doré de la gaine par la maison Toulouse (note de Roland Bossard dans le dossier d’œuvre MV 8613 conservé au Service de la documentation du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon).

Commentaire

Dans la mesure où l’inventaire de 1722 ne fait pas état d’inscription sur le piédouche, l’identification au buste de Faune de Marly ne peut être affirmée. En effet, le sculpteur Blanchet fut rétribué le 13 décembre 1699 « pour la gravure qu’il a fait [sic] des noms sur soixante-quatre bustes [soit la totalité des bustes se trouvant dans les Salles des Bois] posez aux Salles des Petits-bois des deux côtez du château de Marly » (Comptes des Bâtiments du roi, IV, 517). Il n’est toutefois pas impossible que le piédouche de ce buste ait été changé après 1699, l’inventaire de 1707, qui décrit l’œuvre à Marly, ne faisant pas non plus état d’une inscription.

Sources figurées

Atget, 1901-1, no 6152 « Gd Trianon » (T 041746).
Johnson, 1972-1980, 2015.00.015.4848 (photographie d’octobre 1973).

Bibliographie

Piganiol de La Force, 1701, p. 377.
Piganiol de La Force, 1707, p. 402.
Duchesne, 1815, p. 123.
Soulié, 1852, p. 36.
Monavon, 1885, p. 27ter.
Francastel, 1928, p. 80, no 52.
Biver, 1933, p. 22-23.
Pinatel, 1963, p. 61-62, 81 et 221.
Benech, Castelluccio, Mabille, 1998, pl. 6 et p. 222.
Maral, 2015, p. 344-345, Sa 47.
Bresc-Bautier, 2019, p. 47-48 et 435-436.

Index

Index iconographique :
Faune

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Jardin des Marronniers
Bosquet de la Salle des marronniers

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Faune, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=1049

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici