Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Compagne de Diane
Anselme Flamen (1647-1717)

Illustrations de comparaison
Agence des Bâtiments du roi, Compagne de Diane, vers 1700. Dessin. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FB-26-FOL, dessin no 2000c (microfilm F 001761)
Renée Johnson, Compagne de Diane, août 1974. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), fonds Renée Johnson, 2015.00.015.580
Descriptif

Inventaire de 1722 : « Une figure en pied, posant sur la jambe gauche, représentant une compagne de Diane, vêtue jusqu’au-dessus des genoux; a sur la main droite, qui est élevée, un oyseau qu’elle regarde et tient de la gauche, qu’elle a baissée, la lesse d’un chien braque qui est à côté d’elle. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 5 pieds […]. Par M. Flamand ».

Historique

Marbre délivré entre décembre 1709 et août 1711 à Anselme Flamen « pour faire une compagne de Diane pour le jardin de Marly ».
Paiements mentionnés par les sources comptables à Flamen, pour le travail en cours d’une Nymphe de Diane, le 1er août 1710. Autre paiement le 15 février 1715 indiquant que l’œuvre est achevée.
Parfait paiement le 2 octobre 1715, à hauteur de 3600 livres, indiquant que l’œuvre a été posée à Marly.

Disposée en 1714 dans les jardins de Marly, à la fontaine de la Nymphe.
Inventoriée en 1722 au bosquet du Parnasse, dont la fontaine de la Nymphe fait partie.
Peut-être la Diane, attribuée à Flamen, située en 1753 à la tête de l’allée des Portiques, du côté de Marly.
Déplacée entre 1722 et 1753 à l’extrémité de l’allée des Portiques du côté de Marly.
Inventoriée en décembre 1793, en vue de son transfert à Paris, au même emplacement.
Peut-être la Diane de 4 pieds 10 pouces de haut [157 cm], mesure correspondant approximativement à la hauteur de la statue de la plinthe au sommet de la tête, figurant sur la liste des œuvres déposées au Palais-Bourbon.
Transférée en octobre 1800 au musée des Monuments français.
Envoyée en mars 1801 à Malmaison, selon le journal d’Alexandre Lenoir qui précise que l’œuvre provient du Conseil des Cinq-Cents, et disposée sur la façade occidentale du château.
Attribuée en mars 1877 au musée du Louvre et mise en réserve.
Installation au centre du bosquet de la Reine projetée dès novembre 1883.
Déposée à Versailles et installée le 13 février 1884 au centre du bosquet de la Reine.
Transférée en 1975 dans la galerie des Glaces.
Renvoyée le 7 juillet 1997 au musée du Louvre.
Aujourd’hui conservée au département des Sculptures du musée du Louvre.

Auriculaire de la main droite signalé en 1788 à refaire et l’oiseau, qu’elle tenait sur cette main, déjà manquant.
Un doigt, probablement l’auriculaire de la main droite, et extrémité du nez signalés cassés en 1800.
Extrémité du nez, pouce et auriculaire de la main gauche (en partie), auriculaire de la main droite, draperie tenue par la main droite et partie de la queue du chien signalés manquants, et le bras droit brisé au coude et à l’épaule, lors du passage de l’œuvre par les réserves du musée du Louvre entre 1877 et 1884.
Bras signalés disjoints et cinq doigts d’une main et queue du chien manquants en juin 1888.
Mains et queue du chien restaurées en 1954-1955 par Georges Chauvel.

Sources

Inventaire des magasins des Bâtiments du roi, 1709, « Estat des marbres qui onts [sic] esté délivrés pendent le mois de décembre 1709 », p. 330-331.
Inventaire des magasins des Bâtiments du roi, 1710, « Estat des marbre délivré des magazins du Roy pendans le mois de mars 1710 », p. 356 et « Estat des marbres qui onts [sic] esté délivré des magazins du Roy pendent le mois de juin 1710 », p. 373.
Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, V, 432, 787, 874.
Inventaire des magasins des Bâtiments du roi, 1711, « Estat de la délivrance des marbres pendant l’année 1711 », p. 395.
Inventaire des sculptures, 1722, p. 165.
Description par Durameau, 1787, p. 189.
État des restaurations à faire aux sculptures de Marly par Dupré en 1788, (Diane).
Inventaire des sculptures de Marly, 1er décembre 1793, no 42 (Diane).
Liste des œuvres déposées au Palais Bourbon, vers 1796-1797, no 6 (Diane).
État des figures en marbre transportées au musée des Monuments français, 16 octobre 1800, p. 456, no 33 (Diane chasseresse).
Journal de Lenoir, 1791-1816, t. I, 1878, p. 159-161, no 1062 (Objets sortis du Dépôt à remettre pour le château de la Malmaison, 27 mars 1801) aux p. 159-160, no 3 (Diane).
État des sculptures remises par Lenoir pour la décoration de la Malmaison, 31 mars 1801, p. 24, no 3 ou 7 (Diane).
Inventaire des magasins du musée du Louvre, 1881-1926, p. 1-2.
Lettre de Nicod de Ronchaud à Poulin de décembre 1883.
Lettre de Poulin à Kaempfen du 7 janvier 1884.
Lettre de Nicod de Ronchaud à Kaempfen du 16 février 1884.
Lettre de Leclerc à Fallières du 28 avril 1884.
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1881-1884, p. 173 (Lettre de Charles Gosselin à Louis Nicod de Ronchaud du 17 mai 1884).
Rapport de Poulin du 7 juin 1884.
Liste de sculptures des jardins de Versailles à restaurer, 18 juin 1888.
Mémoires de sculpture par Chauvel, 4 et 5 mai 1955.

Plans

Delagrive, 1753-1, Contour du château, no 20 (Diane).
Masson, 1903, pl. 1.

Sources figurées

Agence des Bâtiments du roi (fonds Robert de Cotte), vers 1700, no 2000c (microfilm F 001761) « Posé à Marly / Compaigne de Diane / Flamant ».
Agence des Bâtiments du roi, 1713, Inscription au verso : « Projet d’une fontaine pour cacher les deux premiers pavillons de Marly, en 1713 » (microfilm B 7845).
Agence des Bâtiments du roi, 1714, pl. 34 « Fontaine de la Nymphe ».
Société versaillaise de photographie, vers 1880-1900-1, V.6262.9.52.
Bourdier, [1895-1907], MH0093106.
Masson, 1906, pl. XI.
Johnson, 1972-1980, 2015.00.015.580 (photographie d’août 1974).

Bibliographie

Jehan, 1901, p. 129.
Brunet, 1925, p. 49 et 57.
Furcy-Raynaud, 1927, p. 389.
Réau, 1932.
Beaulieu, 1973, p. 83-88.
Hubert, 1977, p. 38.
Souchal, 1977-1993, t. I, 1977, p. 291-292, no 58 ; t. IV, 1993, p. 84.
Souchal, 1978, p. 62-65.
Rosasco, 1980, p. 432-434, no 41.
Chevallier, 1989, p. 72-74.
Benech, Castelluccio, Mabille, 1998, pl. 67 et p. 229.
Louvre, 1998, t. I, p. 372.
Louvre, 2012, p. 82 (texte de G. Bresc-Bautier).
Bresc-Bautier, 2019, p. 76-81, 103, 104, 107 et p. 260-264, cat. 59.

Index

Index iconographique :
Chien ; Diane ; Oiseau

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Bosquet de la Reine

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Compagne de Diane, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=711

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici