Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Constantin
Statue antique

Illustration de comparaison
Simon Thomassin, Constantin, antique. Gravure publiée dans Simon Thomassin, Recueil des statues, groupes, fontaines, termes, vases et autres magnifiques ornemens du château et parc de Versailles, 1694, pl. 15. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 159
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue antique, de marbre blanc, représentant Titus, en pied. Il a une cotte d’armes sur laquelle est gravé en bas-relief deux deux anges qui soutiennent un chandellier à sept branches ; il a aussi des lambrequins, ornez de mufles de lyon et de masques, et un bout de draperie sur l’espaule gauche qui tombe sur le bras dont la main est posée sur un bouclier. Son espée pend le long du côté gauche. Le bras droit est levé, dont il tient dans la main un bout de bâton de commandement. Cette statue a, de hauteur, six pieds un pouce. Le bras droit est raporté et la draperie mutilée en plusieurs endroits ».

Inventaire de 1722 : « Une figure antique, en pied, posant sur la jambe gauche, représentant l’empereur Titus, ayant les deux jambes armées. Il tient de la main gauche un plat. Le bras droit, qu’il a élevé, dont il tient un bâton, est moderne. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, elle a 6 pieds ».

Historique

Paiement à François Girardon le 21 octobre 1685, « pour avoir restauré deux figures de marbre représentant l’empereur Titus et, l’autre, Diane ».

Attesté dès 1609 dans la salle des Antiques du Louvre.
Restauré en 1685 par Girardon.
Inventorié en 1686 entre le bassin d’Apollon et le Grand Canal, où il est situé précisément côté sud, sur le premier piédestal à partir du bassin d’Apollon, par le plan correspondant à l’inventaire de 1686.
Déplacé entre 1686 et 1694 sur le piédestal voisin, le deuxième à partir du bassin d’Apollon.
Attesté dès 1707 sur l’allée sud d’Apollon au Grand Canal, suite à la transformation de la place à la tête du Grand Canal.
Choisi pour le musée du Louvre par décision du 19 juillet 1797.
Transféré au Louvre au plus tôt en décembre 1799.
Pressenti en juillet 1802 pour être exposé dans la « salle consacrée aux statues impériales ».
Aujourd’hui conservé au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre.

Bras droit signalé rapporté par l’inventaire de 1707 et moderne par celui de 1722 ; draperie mentionnée en 1707 mutilée en plusieurs endroits.
Un morceau de la jambe droite signalé en 1750 à restaurer ; bras droit au niveau de l’épaule, cuisse droite au niveau du genou et jambe droite au niveau de la cheville à mastiquer.
Deux parties de bouclier, poignée de l’épée, pouce gauche et gros orteil droit mentionnés à refaire par Nicolas-François Dupré en 1785-1786.
Restauration décidée en octobre 1802 par le conseil d’administration du Musée central des arts.

Commentaire

Réputé en marbre de Paros par l’inventaire de 1810 et l’inventaire des Musées royaux.
Tête, bras droit, jambe droite et une partie du bouclier modernes.

Sources

Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, II, 622.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1686, p. 81, no 69 (Constantin).
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, 1er janvier 1694, no 107 (Titus).
Description des jardins de Versailles par Jourdain, janvier 1695, fol. 11 (Titus).
Description des sculptures des jardins de Versailles, septembre 1697, fol. 125 et 127ro (Titus).
Description des sculptures des jardins de Versailles, [juin 1698-avril 1699], p. 75-77 (Titus).
Description des sculptures des jardins de Versailles, [1699-1702], fol. 34 (Titus).
Inventaire des sculptures, 1707, p. 82-83 (Titus).
Inventaire des sculptures, 1722, p. 73 (Titus).
État des marbres des jardins de Versailles, 16 septembre 1750, (Titus).
État des restaurations à faire aux sculptures en marbre des jardins de Versailles et Trianon par Dupré en 1785-1786, (Titus).
Description par Durameau, 1787, p. 126 (Titus).
Rapport de Picault, Richard et Varon, 18 juin 1794, Estimé 6000 livres.
Procès-verbaux du conseil d’administration du Musée central des arts, janvier 1797-juin 1798, p. 115-117 (séance du 19 juillet 1797), à la p. 116 (Statue impériale dont la cuirasse et les brodequins sont remarquables).
Procès-verbaux du conseil d’administration du Musée central des arts, juin 1798-septembre 1800, p. 229-230 (séance du 16 novembre 1799), à la p. 229, p. 240-242 (séance du 29 novembre 1799), à la p. 240, et p. 242-245 (séance du 6 décembre 1799), à la p. 244 (Statue impériale dite de Constantin).
Procès-verbaux du conseil d’administration du Musée central des arts, mars-novembre 1802, p. 52-55 (séance du 2 juillet 1802), à la p. 54 (Titus), p. 107-109 (séance du 15 octobre 1802), à la p. 108 (idem).
Liste des sculptures disparues des jardins de Versailles à remplacer, 3 septembre 1810.
Inventaire du musée Napoléon, 1810, t. V, p. 70 (Titus).
Garreau, 1816, p. 189.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, [1686], « Plan du bassin d’Apollon et teste du Canal », no 69.
Lepautre, 1711, fol. 26vo-27 « Plan du bassin d’Apollon et de la teste du Canal », no 13 (L’Empereur Titus).
Raymond, d’après Girard, 1714, no 121 (L’Empereur Tite).
Delagrive, 1753, Bassin d’Apollon, no 19 (Titus).
Contant de La Motte, 1783, Bassin d’Apollon, no 8 (Titus).

Sources figurées

Thomassin, 1694, pl. 15 (Constantin, antique).
Montfaucon, 1724, t. IV, pl. [5bis] (Constantin le Grand).
Piroli, 1804-1806, t. IV, 1806, pl. 68 (Titus).
Bouillon, 1810-1821, t. II, s.d., pl. [44] (Titus).
Clarac, 1826-1853, t. III, 1832-1834, pl. 337, no 2401 (Titus).

Bibliographie

Piganiol de La Force, 1701, p. 213-214.
Montfaucon, 1724, t. IV, p. 7 (Constantin).
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 93.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 72.
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 113.
Almanach de Versailles, 1789, p. 52.
Almanach de Versailles, 1797, p. 16.
Almanach de Versailles, 1800, p. 37.
Duchesne, 1804, p. 71-72.
Petit-Radel, Schweighaeuser, 1804-1806, t. IV, 1806, p. 139-140.
Bins de Saint-Victor, 1810-1821, t. II, s.d., p. [91-92] (Titus).
Clarac, 1841-1853, t. V, 1851, p. 224, no 2401.
Pinatel, 1963, p. 28, 211 et 218-219.
Marie, 1968, t. I, p. 157.
Marie, 1976, p. 346-347.
Souchal, 1977-1993, t. III, 1987, p. 45-47, no 19a.
Kersauson, 1996, p. 30-31.
Les antiques du Louvre, 2004, p. 69, fig. 68, et p. 85 (G. Bresc-Bautier).
Martinez, 2004, p. 171-172, no 295.
Cat. exp. Versailles et l’Antique, 2012, p. 24 et 30 (A. Maral).
Maral, 2013, p. 222 et 228.
Maral, 2015, p. 158-159, cat. Sa. 44.

Index

Index iconographique :
Constantin ; Lion (protomé) ; Méduse (tête) ; Titus ; Victoire

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Allées d’Apollon au Grand Canal

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Constantin, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=585

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici