Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Cérès
Rome-xviie siècle

Illustration de comparaison
Agence des Bâtiments du roi, Quatre statues du bosquet de la Salle des antiques : Cérès, Le Signe du Capricorne, Antinoüs et Faune, vers 1700. Dessin. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FB-26-FOL, dessin no 1971a (microfilm F 001707)
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc représentant Cérès nue, en pied, ayant des épics de bled sur la teste, le bras droit à demi levé, duquel elle tient la poignée d’une faucille, et le gauche, baissé, appuyant sa main sur une gerbe de bled. Cette figure est de quatre pieds de haut. Le bout des épics sur la coëffûre d’un côté sont cassez ».

Historique

Attestée en 1681 au bosquet de la Salle des antiques sur le socle XV.
Située à partir de 1686 sur le socle X.
Mise en réserve en 1704, où elle est attestée à partir de 1707.
Peut-être la Cérès mesurant 3 pieds 8 pouces inventoriée en 1765 dans le magasin de Folichancourt.
Encore attestée en magasin sous la Restauration par l’inventaire des Musées royaux qui porte aussi l’annotation, en surcharge, de « Grand Trianon ».
Disposée, probablement en 1829, après restauration, dans la Salle des Six-Figures des jardins de Trianon, dite alors Salle Ronde.
Installée entre avril 1845, l’œuvre pouvant être identifiée à la « Flore de Trianon » mentionnée par Jean-Baptiste Beaumont dans sa lettre du 27 mars 1845, et août 1848 au bosquet du Rond-Vert, dans la salle centrale, à l’ouest.
Mise à l’abri en 2006.
Aujourd’hui présentée à Versailles, au rez-de-chaussée de l’aile nord des Ministres.

Extrémités des épis au sommet de la tête de Cérès signalées en 1707 cassées d’un côté.
Restaurée en 1829 par Jean-Baptiste Beaumont.
Main droite mentionnée en 1864 à refaire.
Œuvre signalée « en très mauvais état » en octobre 1892.
Main droite, parties du pied droit et de la chevelure mentionnées manquantes en février 1893.
Restaurée au premier semestre 1893 par Jules-Louis Mabille.
Faucille signalée brisée en août 1893.

Commentaire

Christiane Pinatel mentionne un transfert de l’œuvre à Saint-Cloud par confusion avec une autre Cérès (MR 1909).

Plans

Agence des Bâtiments du roi, avant 1705, « Plan de la Gallerie des antiques, suprimée en 1704 » (microfilm H 186580).

Bibliographie

Combes, 1681, p. 107.
Mercure galant, novembre 1686, p. 155-156.
Piganiol de La Force, 1701, p. 292.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 518.
Pinatel, 1963, p. 39, 49, 87-88, 192-193 (cat. 30), 220 (no X Cérès) et 226-227.
Cat. exp. Versailles et l’Antique, 2012, p. 40 et 44 (cat. 11, notice d’A. Maral).
Maral, 2014, p. 140-145 et cat. no 10, p. 149.
Maral, Pasquier, 2018, p. 120.

Index

Index iconographique :
Cérès

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Bosquet du Rond-Vert
Bosquet de la Salle des antiques
Salles vertes

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Cérès, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=20

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici