Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Vase aux anses supportées par deux têtes de faune
François Fontelle

Illustration de comparaison
Agence des Bâtiments du roi, Vase aux anses supportées par deux têtes de satyre, 1685. Dessin. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE LF-3-FOL, dessin no 1944 (microfilm F 001676)
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Deux vazes de marbre blanc, de trois pieds huit pouces de haut chacun, ornez de fleurs de lys et de coquilles sur la moulure d’en haut et de cannelures tournantes, meslées de feuilles de lauriers et de feuilles d’eau autour du corps ; deux anses doubles sur les côtez sont soutenus [sic] chacun par deux petits masques de satire et le pied d’ouche est orné de feuilles d’eau sur la première moulure et de miroirs entrelassez de fleurons sur le quarderon d’en bas. Ces vazes sont d’une pièce chacun ».

Inventaire de 1722 : « Un vase de 3 pieds 2 pouces de haut et un pied 9 pouces de diamettre. La panse, qui est unie au corps sans interruption, est ornée de canaux circulaires et de dards entre deux, dans lesquels de petites branches de feuillages qui se vont perdre sous quatre feuilles de refend et quatre d’eau qui sont sous la pance. Il a, pour anses, deux cornes liées ensemble qui portent sur deux mascarons. Le corps du pied est orné de feuilles d’eau, ainsi que la gorge d’en haut, au dessus de laquelle est une moulure ornée de fleurs de lys et coquilles. La plinte a 18 pouces en quarré ».

Historique

Paiements mentionnés par les sources comptables à François Fontelle, « sur les vases de marbre qu’il a entrepris » puis « à compte de deux vazes de marbre […] pour le petit parc », d’avril 1684 à septembre 1685 (travail explicitement mentionné en cours en avril et septembre 1685).
Parfait paiement des deux vases, groupé avec d’autres œuvres, versé à la veuve de François Fontelle le 17 juin 1696.

Inventorié en 1686 sur la balustrade de l’Orangerie, où il est situé par le plan correspondant à l’inventaire de 1686 à proximité de l’un des perrons terminant le parterre du Midi.
Probablement déplacé, suite à l’installation des vases de Claude Bertin, à l’extrémité méridionale de la balustrade, emplacement où le vase est représenté sur un tableau d’Étienne Allegrain.
Inventorié en juillet 1695 dans les jardins de Marly, au bassin du Grand-Jet, comme provenant « de la balustrade de l’Orangerie de Versailles en 1692 ».
Inventorié en 1707 dans les jardins de Marly, dans l’Appartement vert du côté de Marly.
Inventorié en 1722 dans les jardins de Marly, aux Bains d’Agrippine.
Inventorié en juillet 1795 dans le sixième pavillon du côté de Louveciennes.
Attesté à partir de 1813 sur le parterre de l’Orangerie du château de Saint-Cloud.
Envoyé le 17 mars 1872 au musée du Louvre, les deux anses brisées, et mis en réserve.
Transféré le 16 mai 1883, par arrêté du 30 septembre 1882, dans les jardins du château de Saint-Germain-en-Laye.
Conservé depuis 2013 au département des Sculptures du musée du Louvre.

Anses signalées manquantes par l’inventaire des magasins du musée du Louvre (1881-1926).

Commentaire

Auteur de l’œuvre connu grâce à l’inventaire de 1686.

Plans

Agence des Bâtiments du roi, [1686], « Parterre du dessus de l’Orangerie », no 141.
Delagrive, 1753-1, Bosquet de Louveciene, Bains d’Agrippine, no 17.

Sources figurées

Agence des Bâtiments du roi (fonds Robert de Cotte), seconde moitié du xviie siècle, no 1944 (microfilm F 001676).
Allegrain, [1686-1692].
Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle-1, THC 2128.
Agence des Bâtiments du roi, 1714, pl. 29 « Bains d’Agrippine ».
Schneider, [1855-1870], Photographies no 12 « Vue des jardins prise du palais, 2e étage » et no 13 « Allée de gauche, en face le salon des Vernet, promenade favorite de l’Empereur ».

Bibliographie

Charvet, 1815, p. 41.
Notice du palais de Saint-Cloud, 1845, p. 45, no 257 ou p. 46, no 265.
Souchal, 1977-1993, t. I, 1977, p. 294, no 16 ; t. II, 1981, p. 436, no 14 ; t. IV, 1993, p. 85, no 22.
Bresc-Bautier, 2012, p. 6-7, 11 et 22.
Maral, 2013, p. 217-218.
Pénet, 2016, p. 206-207.
Bresc-Bautier, 2019, p. 16, 23, 103, 104, 107 et p. 269-271, cat. 62A.

Index

Index iconographique :
Faune (tête)

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Balustrade de l’Orangerie

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Vase aux anses supportées par deux têtes de faune, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=845

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici