Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Sénateur, dit aussi Brutus
Statue réputée antique

Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue antique, de marbre blanc, représentant Brutus ayant la teste nue et le corps couvert d’une grande draperie. Il baisse le bras droit à demi, en marquant du doigt, et soutient sa draperie du bras gauche, tenant dans sa main un rouleau de papier. Un coffret apellé Capsa est à côté du pied gauche. Cette figure a, de hauteur, six pieds quatre pouces. La teste, le bras droit et la main gauche sont modernes ; l’oreille gauche, le nez, le col, le pouce et deux doigts de la main droite sont cassez ; la draperie mutilée en plusieurs endroits et six pièces raportées aux plys ».

Inventaire de 1722 : « Une figure antique, en pied, représentant un sénateur romain dont le bras droit et la main gauche sont modernes. Il manque trois doigts à ses deux mains. à côté de luy, sur la plinte, est une petite cassette. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds 6 pouces ».

Historique

Disposé entre 1701 et 1707 sur la demi-lune du bassin d’Apollon, à l’extrémité méridionale.
Peut-être l’une des Statues togées attestées en 1798 sur la façade du palais des Tuileries côté jardin, aux portiques, et représentées sur une planche illustrant les Promenades aux jardins des Tuileries et du Luxembourg.
Aujourd’hui non localisé.

Oreille gauche, nez, col, pouce et deux doigts de la main droite signalés cassés par l’inventaire de 1707, draperie mutilée en plusieurs endroits et six pièces rapportées aux plis ; tête, bras droit et main gauche réputés modernes.
Trois doigts signalés manquants par l’inventaire de 1722 ; bras droit et main gauche réputés modernes.
Mentionné en caisse en septembre 1750, l’auriculaire de la main droite et deux doigts de la main gauche manquants.

Commentaire

Encore attesté par l’Almanach de Versailles de 1800 sur la demi-lune du bassin d’Apollon, peut-être par erreur.

Plans

Lepautre, 1711, fol. 26vo-27 « Plan du bassin d’Apollon et de la teste du Canal », no 15.
Raymond, d’après Girard, 1714, no 123.
Delagrive, 1753, Bassin d’Apollon, no 21 (Brutus sous César, antique).
Contant de La Motte, 1783, Bassin d’Apollon, no 6 (Brutus sous César, antique).

Sources figurées

Prudhomme, 1818, p. 23, pl. V (rangée du bas, troisième à partir de la gauche).

Bibliographie

Piganiol de La Force, 1707, p. 226.
Dezallier d’Argenville, 1755, p. 92.
Piganiol de La Force, 1764, t. II, p. 72-73 (Erreur de position : l’auteur a oublié l’Hercule précédant le Brutus).
Dezallier d’Argenville, 1779, p. 112.
Almanach de Versailles, 1789, p. 52.
Almanach de Versailles, 1797, p. 15.
Millin, 1798, p. 8, no II.
Almanach de Versailles, 1800, p. 37.
Philipon de La Madelaine, 1806, p. 14.
Pinatel, 1963, p. 31-32 et 218-219.

Index

Index iconographique :
Brutus ; Sénateur romain

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Demi-lune du bassin d’Apollon

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Sénateur, dit aussi Brutus, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=802

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici