Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Consulter la liste des catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Aller sur le site web du château de Versailles

Vénus instruisant l’Amour à tirer à l’arc
Louis Claude Vassé (1716-1772)

Illustration de comparaison
France-xxe siècle, Vénus instruisant l’Amour à tirer à l’arc, dans le vestibule de l’ancien appartement des Bains, vers 1914. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), M5020_NV_2509
Descriptif

Lettre du marquis de Cubières du 27 août 1816 : « Vénus assise sur un rocher, ayant auprès d’elle un petit Amour lui présentant une flèche ».

Historique

Acomptes versés à Louis-Claude Vassé du 21 mars 1758 au 30 avril 1760.
Parfait paiement le 20 janvier 1761, à hauteur de 14000 livres, pour « un groupe en marbre représentant Vénus instruisant l’Amour à tirer de l’arc qu’il a fait pour le service du Roy ».

Délivrance à Louis-Claude Vassé en mai 1749, sur ordre de Le Normant de Tournehem, d’un bloc de marbre blanc statuaire pour exécuter « une statue pour le roi représentant Vénus qui guide l’Amour pour lancer des traits ».
Demeuré jusqu’en 1771 dans l’atelier du sculpteur.
Accordé en 1771 par Louis XV à Madame du Barry pour son château de Louveciennes.
Saisi en 1793 et porté à Versailles.
Exposé à partir de 1797 à l’intérieur du château de Versailles, dans le salon de la Guerre, au sein du musée spécial de l’École française.
Installé en 1808 au centre du temple de l’Amour du jardin anglais du Petit Trianon, selon un mémoire de Boichard faisant état du transport de l’œuvre du salon de la Guerre au temple de l’Amour, où le groupe n’est attesté par les guides qu’à partir de 1821.
Transféré après 1837 à Saint-Cloud, où le groupe est attesté à partir de 1845 dans les jardins, au pourtour du bassin des Vingt-Quatre-Jets.
Revenu le 11 mars 1872 à Versailles et mis en réserve.
Installé, probablement au début du xxe siècle, dans l’ancien vestibule de l’appartement des Bains, pièce à l’emplacement actuel des cabinet intérieur et bibliothèque de Madame Victoire et cabinet intérieur de Madame Adélaïde, où l’œuvre est attestée par des photographies (dont l’une montre l’œuvre avant restauration).
Déposé en 2007 au musée du Louvre.

Dix doigts aux mains de Vénus et de l’Amour refaits en 1818 par Jean-François Lorta.
Majeur de la main gauche de Vénus refait en 1831 par Jean-Baptiste Beaumont.
Doigts de la main droite mentionnés en 1864 manquants ou à restaurer.
Doigts d’une main et pied gauche de Vénus, bras gauche et quatre doigts de l’Amour signalés brisés en 1872.
Avant-bras gauche, mains et sexe de l’Amour, une main et pied gauche de Vénus, arc, flèche et faisceau dépassant du carquois refaits en 1918, selon le témoignage de Marc Furcy-Raynaud, grâce à la Société des Amis de Versailles, suite à une décision prise en 1913.

Sources

Relevé des ordres de délivrance de marbre, 1727-1751, à la date du 5 mai 1749.
Comptes des Bâtiments du roi, 1752, fol. 323vo (21 mars 1758).
Répertoire des ouvrages en cours d’exécution ou livrés, 1747-1756, p. 361 (acomptes de 1758-1759).
Comptes des Bâtiments du roi, 1758, fol. 349vo (19 mai 1759) et 350vo (11 septembre 1759).
Comptes des Bâtiments du roi, 1759, fol. 302 (30 avril 1760) et 303 (20 janvier 1761).
État des paiements versés à Louis-Claude Vassé pour le groupe de Vénus instruisant l’Amour, [1761].
Journal du département des marbres, 1768-1772, p. 440-441, à la date du 1er février 1772 (copie de la lettre de Marigny à Vassé du 16 août 1771).
Mémoire de marbrerie par Boichard, [1808].
Lettre du marquis de Cubières au comte de Pradel du 27 août 1816.
Mémoire des restaurations faites par Lorta en 1818.
Inventaire des sculptures des jardins de Versailles, [1819].
Mémoire de sculpture par Beaumont, 5 mars 1831.
Recensement des sculptures des jardins de Versailles et de Trianon par Beaumont, 18 juin 1833.
Inventaire des sculptures des jardins du château de Saint-Cloud, 1845.
Inventaire du château de Saint-Cloud, 1850, p. 30.
Inventaire du château de Saint-Cloud, 1857, p. 185.
État des sculptures des jardins des résidences impériales, 1863-1864, p. 80 (Femme à l’enfant).
Registre de mouvements d’œuvres, 1870-1910, p. 1D et 236.
Soulié, 1872, fol. 70ro (Lettre d’Eudore Soulié du 11 mars 1872).
Listes des sculptures transférées de Saint-Cloud au Louvre et à Versailles, février-mars 1872, (Vénus et l’aurore).
Lettre à Metman du 10 juillet 1914.

Plans

Picquet, 1821, La Rotonde.

Bibliographie

Notice du Musée spécial, [1801-1802], p. 80, no 366 (Vénus et l’Amour).
Duchesne, 1821, p. 138 (Amour ; sans attribution).
Vaysse de Villiers, 1822, p. 191.
Vaysse de Villiers, 1827, p. 244.
Guide du voyageur, 1837, p. 178-179 (attr. à Coustou).
Janin, 1837, p. 257 (attr. à Coustou).
Notice du palais de Saint-Cloud, 1845, p. 47, no 287.
Furcy-Raynaud, 1927, p. 55-58, 226 et 355-357 et pl. XIII.
Bulletin des Musées de France, septembre 1929, p. 209.
Ledoux-Lebard, 1989, p. 20-22 (repr.).
Hoog, 1993, p. 364, no 1703.
Louvre, 2012, p. 83 (texte de G. Bresc-Bautier).

Index

Index iconographique :
Amour ; Vénus

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Jardin anglais du Petit Trianon

Copyrights

Étapes de publication :
2022-11-28, mise à jour de la notice par Alexandre Maral et Cyril Pasquier
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Vénus instruisant l’Amour à tirer à l’arc, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2022-11-28
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=676

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici