Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Personnage romain
Statue réputée antique

Illustrations de comparaison
Agence des Bâtiments du roi, Deux statues de Jeunes Romains, vers 1700. Dessin. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FB-26-FOL, dessin no 2017 (microfilm F 001797)
Charles-Othon-Frédéric-Jean-Baptiste de Clarac, Antinoüs. Gravure publiée dans Charles-Othon-Frédéric-Jean-Baptiste de Clarac, Musée de sculpture antique et moderne contenant une suite de planches au trait, 1826-1853, t. V, 1839-1841, pl. 948, no 2438A
Descriptif

Inventaire de 1707 : « Une statue de marbre blanc représentant un homme nud regardant un bout de sceptre qu’il tient de sa main droite et ayant le bras gauche à demi levé montrant du doigt, la cuisse et la jambe droite appuyées contre un tronc de palmier d’où il sort des glandes. Cette figure a de hauteur cinq pieds dix pouces ; le nez, le col, les deux bras et les deux mains, la cuisse droite et le genou gauche avec la jambe sont cassez. Il y a plusieurs pièces rapportées au menton, à la joue et à la cuisse droite ».

Inventaire de 1722 : « Une figure d’homme antique sans aucune draperie, posant sur la jambe droite, à côté desquelles [sic] est un tronc de palmier. Du bras droit, qu’elle a ployé, elle tient un sceptre, et le gauche est en action de montrer. Elle a une pièce sur la joue gauche, une au menton, le nez restauré, un joint au col, un au milieu de la cuisse qui pose, un au genou de la gauche, et au-dessus des chevilles; les bras sont fort mutilez. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds; sur un piédestal de forme ronde de 6 pieds ou environ ».

Inventaire de 1722 : « Une figure d’homme antique en pied, nud, posant sur la jambe droite, le bras gauche levé en action de montrer, fort mutilé, ainsi que le droit, qu’il a ployé, dont la main est moderne, de laquelle il tient un sceptre. à côté de la jambe qui pose est un tronc de palmier qui le soutient. Le nez est restauré. Il a une pièce sur la joue gauche, un joint au milieu de la cuisse droite et au-dessous du genou gauche, et un au col. Du dessus de la plinte au sommet de la tête, 6 pieds ; sur un piédestal de marbre blanc antique, de forme circulaire de 6 pieds de haut ».

Historique

Mentionné par l’inventaire de 1707 dans les jardins de Trianon, près du corps de garde des Suisses.
Décrit deux fois dans l’inventaire de 1722, d’abord entre la Salle d’Atalante et la Salle Triangulaire, ensuite dans la Salle des Quatre-Figures.
Situé dans l’angle sud-ouest de l’allée du Pourtour par les plans du premier tiers du xviiie siècle.
Transféré entre 1783 et 1787 à l’extrémité méridionale de l’allée Verte, le plan de Contant de La Motte y attestant un socle vacant et plus de socle à l’emplacement que l’œuvre occupait jusqu’alors.
Retiré probablement vers 1930 lors de la réfection, entreprise par Patrice Bonnet, du bassin du Plat-Fond et de son esplanade.
Terrasse avec pieds et chevilles (43 × 60 × 48 cm) conservée en réserve à Versailles, à la Petite écurie, pouvant appartenir à cette œuvre.

Nez, col, bras, mains, cuisse droite et jambe gauche signalés cassés par l’inventaire de 1707 et plusieurs pièces rapportées au menton, à la joue et à la cuisse droite.
Bras signalés « fort mutilé[s] » par l’inventaire de 1722, main droite réputée moderne, nez restauré et pièces mentionnées au menton et sur la joue gauche.
Tête, bras gauche avec une partie du thorax, côté de l’omoplate gauche jusqu’au milieu du dos, bras droit jusqu’à l’épaule, un morceau sur la cuisse droite et genou et talon gauches mentionnés en 1788 à rapporter.
Torse seul signalé antique par l’inventaire des Musées royaux.
Doigts de la main droite et le bâton refaits au mastic, col, bras droit et main gauche réparés, talon gauche, épaule gauche et coude rapportés entre 1850 et 1864.
Pièces à la joue, à l’aisselle, au col, au bras droit et à la main gauche réparés, trois doigts de la main gauche et rotule gauche mentionnés manquants en 1864.
Nez, oreille, partie de la joue gauche, bras droit, poignet gauche, pièce à la cuisse droite et pièce au genou gauche manquants en février 1893 ; note portée en marge indiquant que l’œuvre est « inutilisable ».

Commentaire

La mention du nom de [Jean-Baptiste] Tuby sur le dessin conservé à la Bibliothèque nationale de France, fonds Robert de Cotte, laisse penser que l’œuvre a été restaurée par ce sculpteur.
Non désigné par l’État des principaux objets de janvier 1775 qui atteste trois statues en marbre blanc « dans l’allée de la Ceinture derierre [sic] le bassin du Plafond ».
À rapprocher peut-être de l’Antinoüs reproduit et localisé par le comte de Clarac dans le parc de Versailles, avec une hauteur de 2,678 m.
Dénommé « Romain tenant un disque » par l’inventaire datable de 1819 et l’inventaire des Musées royaux.
Dénommé « Romain tenant un bâton de commandement » par l’inventaire de 1850.
Composé de « fragments antiques restaurés par les Marsy » selon la Notice d’Eudore Soulié.
Mentionné vraisemblablement par erreur dans l’allée Verte, côté du Nord, en 1893.

Plans

Lepautre, 1711, fol. 50vo-51 « Plan général du palais de Trianon et de ses jardins », no 60 (Figure antique).
Agence des Bâtiments du roi, premier tiers du xviiie siècle, microfilm H 186638 (« O : Une figure antique sur un piédestal blanc »).
Contant de La Motte, 1783, Trianon, no 10.
Picquet, 1821, Allée Verte, no 1 (Statue antique).

Sources figurées

Agence des Bâtiments du roi (fonds Robert de Cotte), vers 1700, no 2017 (microfilm F 001797).
Clarac, 1826-1853, t. V, 1839-1841, pl. 948, no 2438A.

Bibliographie

Duchesne, 1804, p. 90 (Statue d’après l’antique).
Duchesne, 1810, p. 161 (Statue d’après l’antique).
Duchesne, 1815, p. 161 (Statue d’après l’antique).
Duchesne, 1821, p. 130 (Statue d’après l’antique).
Clarac, 1841-1853, t. V, 1851, p. 239, no 2438 A.
Soulié, 1852, p. 35 (Personnage romain).
Monavon, 1885, p. 27bis (Personnage romain).
Brunet, 1925, p. 61.
Maral, Pasquier, 2018, p. 116.
Bresc-Bautier, 2019, p. 55-56.

Index

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Salles vertes

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Personnage romain, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=1196

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici