Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

L’Amour taillant son arc dans la massue d’Hercule
Louis-Philippe Mouchy (1734-1801)

Historique

Parfait paiement en 1780, à hauteur de 6000 livres, à Louis-Philippe Mouchy pour « la copie de l’Amour de Bouchardon ».
Modèle en plâtre disposé en 1778 ou 1779, avant installation de l’œuvre en marbre.

Exécuté entre novembre 1778 et la fin de l’année 1780 sous les ordres du comte d’Angiviller, dans un bloc de marbre fourni par Augustin Pajou, d’après l’œuvre originale d’Edme Bouchardon, commandée par Philibert Orry en 1740 et exécutée entre 1747 et 1750.
Disposé en 1781 au centre du temple de l’Amour du jardin anglais du Petit Trianon.
Exposé au musée spécial de l’École française, à l’intérieur du château de Versailles, où il est attesté précisément en 1801 et 1802 dans le salon d’Hercule.
Envoyé en 1802 à Saint-Cloud par Pierre-Jacques Tinet, conservateur du musée spécial.
Inventorié en 1813 dans les jardins de Saint-Cloud, à proximité du bassin des Trois-Bouillons.
Attesté par l’inventaire des Musées royaux dans le « vestibule du Fer-à-cheval » du château de Saint-Cloud.
Remis en place au plus tôt en 1837 au centre du temple de l’Amour, le groupe de Vénus instruisant l’Amour à tirer à l’arc (MR 2112) étant encore attesté cette année-là par l’Itinéraire ou guide du voyageur.
Conservé depuis 1957 en réserve à Versailles, à la Petite écurie.

Souhait formulé en 1850 par le comte de Nieuwerkerke, directeur des Musées nationaux, de mettre l’œuvre à distance du public, celle-ci étant dégradée par de nombreuses inscriptions tracées par les visiteurs.
Extrémité de la flèche, pièce du carquois et un orteil du pied droit manquants en février 1893.
Partie inférieure de chaque aile et du carquois, oreillons et partie des plumes du casque refaits entre septembre et décembre 1945 par Georges Chauvel.
Bras droit mentionné disparu par Charles Mauricheau-Beaupré en octobre 1949.

Commentaire

Retour de l’œuvre de Mouchy au Petit Trianon sollicité par le prince de Poix et autorisé par le comte de Forbin dès juillet 1816.

Sources figurées
Bibliographie
Index

Index iconographique :
Amour ; Lion de Némée (peau)

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Jardin anglais du Petit Trianon

Œuvre en rapport dans la collection
Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, L’Amour taillant son arc dans la massue d’Hercule, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=669

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici