Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

Amour jouant avec un satyre
France-xviiie siècle

Illustration de comparaison
France-xixe siècle, Groupe de l’Amour jouant avec un satyre, au bosquet de l’Arc de triomphe, vers 1886-1893. Photographie. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (Service des Archives), fonds Malitte-Richard, V.6262.9.89
Descriptif

Groupe représentant un Amour combattant un satyre. Le satyre, nu, est vêtu seulement d’une draperie en écharpe, nouée sur le coude gauche et passant par-derrière son dos sur la hanche droite. Il est à demi couché sur le flanc gauche, la jambe gauche étendue et la droite fléchie, la tête renversée sur l’épaule gauche. L’Amour est nu, debout et enjambant le satyre, portant un carquois derrière le dos, maintenu par une lanière passant sur l’épaule gauche. Sur la terrasse sont représentées une houlette et une flûte de pan.

Historique

Inventorié en juin 1793 au château de Maisons, propriété du comte d’Artois, dans une pièce au rez-de-chaussée, en vue de sa saisie.
Envoyé en 1802 à Saint-Cloud par Pierre-Jacques Tinet, conservateur du musée spécial.
Inventorié en 1813 et 1823 « en face l’escalier de marbre » et localisé plus précisément en 1815 dans « la grotte en face le salon de Mars », correspondant à la niche située à l’extérieur du château, en contrebas du jardin du Trocadéro (autre nom du jardin de Montretout).
Transféré en 1825 de Saint-Cloud à Versailles selon le registre de mouvement des sculptures pour la période 1825-1831.
Curieusement signalé en 1828 à Saint-Cloud par une proposition de paiement au restaurateur Jean-Baptiste Beaumont.
Mentionné en « dépôt sous l’opéra » par l’inventaire des Résidences, en magasin, sans plus de précisions, par l’inventaire des Musées royaux et en magasin, rue de la Chancellerie, par l’inventaire de 1850.
Installé entre 1850 et 1857 au bosquet de la Salle de bal où il est inventorié en 1857.
Retiré entre 1857 et 1877, le socle étant vacant à cette date.
Attesté en mai 1884 en réserve à Versailles.
Disposé en 1886 au bosquet de l’Arc de triomphe.
Mis à l’abri à Versailles en 1893.
Aujourd’hui conservé en réserve à la Petite écurie.

Une corne signalée manquante lors de la saisie de l’œuvre en 1793, fractures à un pied et une aile de l’Amour recollée.
Corne gauche du satyre mentionnée disjointe en deux endroits en 1864 et extrémité du carquois de l’Amour manquante.
Signalé « gravement détérioré » lors de sa mise en réserve en 1893.

Sources

Inventaire du château de Maisons, 6 juin 1793, (Amour aux prises avec un Satyre).
État des sculptures livrées pour le château de Saint-Cloud, 4 et 12 août 1802.
Inventaire des sculptures du château de Saint-Cloud, 11 novembre 1813, (Satyre vaincu par l’Amour).
Inventaire des sculptures des jardins des châteaux de Saint-Cloud et Meudon, 19 février 1823, (Satyre vaincu par l’Amour).
Registre de mouvements d’œuvres, 1825-1831, p. 2 et 7.
Inventaire des Résidences, [1814-1832], p. 24.
Proposition de paiement à Beaumont pour restaurations, 10 juillet 1828.
État des sculptures des jardins des résidences impériales, 1863-1864, p. 40 (Satyre irritant l’Amour).
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1848-1852 et 1877-1878, Lettre d’Henry Barbet de Jouy, conservateur du département des Sculptures au musée du Louvre, à Louis Clément de Ris du 28 mars 1877 et réponse du 31 mars 1877.
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1881-1884, p. 162 (Lettre d’Alfred Leclerc à Charles Gosselin du 9 mai 1884).
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1884-1887, p. 127 et 129 (Lettre de Charles Gosselin à Louis Nicod de Ronchaud, directeur des Musées nationaux, du 21 juin 1886).
Lettre de Leclerc à Goblet du 22 juin 1886, (attr. aux élèves de l’Académie de France à Rome).
Correspondance des conservateurs du musée de Versailles, 1889-1893, Lettre de Pierre de Nolhac à Marcel Lambert du 31 juillet 1893 ; réponse du 5 août et lettre de Marcel Lambert à Pierre de Nolhac du 26 août 1893.

Sources figurées
Bibliographie

Charvet, 1815, p. 42.
Soulié, 1859-1861, t. III, 1861, p. 513.
Stern, 1934, p. 148.
Samoyault, 1971, p. 158 et 190, note 17.
Hoog, 1993, p. 33, no 24.

Index

Index iconographique :
Amour ; Satyre

Cette sculpture appartient aux ensembles :
Bosquet de la Salle de bal
bosquet de l’Arc de triomphe

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, Amour jouant avec un satyre, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=1200

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici