Alexandre Maral, avec la collaboration de Cyril Pasquier
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Versailles

L’Amour tirant à l’arc
Louis Lerambert (1620-1670)

Illustrations de comparaison
Jean Lepautre, Un Amour de bronze qui tire une flèche d’eau, 1677. Gravure. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 155, pl. 31
Agence des Bâtiments du roi, Amour tenant un poisson, seconde moitié du xviie siècle. Dessin. Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE HA-18 (50)-FOL, dessin no 1959 (microfilm B 10946)
Descriptif

Statue représentant un Amour, la tête renversée, regardant vers le ciel. Il est assis sur une draperie passant sur ses hanches et ses cuisses dans une grande coquille et portant un carquois attaché dans le dos par une lanière passant sur l’épaule droite. Il tient de sa main droite une outre et, de la gauche, la poignée d’un arc. Il a à ses pieds un flambeau et un faisceau qui reposent dans la coquille.

Historique

Paiement mentionné par les sources comptables à Louis Lerambert, pour le travail en cours d’une « figure qui représente l’Amour », le 1er mai 1667.
Parfait paiement le 5 juillet 1668, à hauteur de 800 livres.

Disposé en 1667 au centre du bassin du parterre à fleurs.
Retiré entre 1683 et 1685, lors de l’extension de l’Orangerie et de la création du parterre du Midi.
Signalé en 1929 par un antiquaire parisien à Gaston Brière, conservateur du musée de Versailles.
Acquis à une date inconnue par un collectionneur américain.
Disposé au centre d’un bassin dans le jardin du château de Crespières (Yvelines).
Retrouvé et acquis en 2007 auprès d’un antiquaire.
Conservé depuis 2009 en réserve à Versailles, à la Petite écurie.

Couple de tourterelles, sur le bord de la coquille à droite de l’Amour, disparu entre 1980 et 2007.

Commentaire

Identifié grâce à une photographie prise en 1980 dans le jardin du château de Crespières.

Sources

Comptes des Bâtiments du roi, 1664-1715, I, 193 et 253.
Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, 1648-1792, t. II, vol. 2, p. 506 (Conférence de Guillet de Saint-Georges du 7 mars 1693).

Sources figurées

Agence des Bâtiments du roi, vers 1667, no 1959 (microfilm B 10946) [projet avec Amour tenant un poisson].
Lepautre, 1677, pl. 31.
Agence des Bâtiments du roi, fin du xviie-début du xviiie siècle-1, THC 7774 et 7775.

Bibliographie

Francastel, 1930, p. 77.
Marie, 1968, t. I, p. 28-29, pl. IX-XI.
Souchal, 1977-1993, t. II, 1981, p. 394, no 16.
Krause, 1994, p. 51.
Cat. exp. Versailles et l’Antique, 2012, p. 131 (A. Maral).
Hedin, 2012, p. 173 et 188-190.
Maral, 2012.
Maral, 2013, p. 56-57 (repr.).
Hedin, 2017, p. 193.

Index

Index iconographique :
Amour ; Colombiné

Cette sculpture appartient à l’ensemble :
Parterre à fleurs

Copyrights

Étapes de publication :
2021-07-21, publication initiale de la notice rédigée par Alexandre Maral et Cyril Pasquier

Pour citer cet article :
Alexandre Maral et Cyril Pasquier, L’Amour tirant à l’arc, dans Catalogue des sculptures des jardins de Versailles, mis en ligne le 2021-07-21
https://sculptures-jardins.chateauversailles.fr/notice/notice.php?id=727

Choix du dossier où ajouter la notice

Vous devez sélectionner un dossier ou en créer un nouveau.
Vous devez saisir un nom de dossier.

Connexion

Courriel inconnu ou mot de passe incorrect. Veuillez réessayer.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous devez saisir le couriel avec lequel vous vous êtes inscrit.
Vous n'êtes pas encore inscrit ? Créer un compte
Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici